« Le Conseil a adopté une ordonnance portant réduction du taux du Droit unique de sortie (DUS) applicable aux produits des entreprises de transformation du cacao, ainsi que son projet de loi de ratification », a indiqué le porte-parole du gouvernement Sidi Touré, après un Conseil des ministres.  

Cette ordonnance, dira-t-il, vise à apporter des précisions sur le texte précédemment adopté sur le même objet, notamment les conditions et les bénéficiaires des abattements. 

En outre, « il est assujetti le bénéfice des taux réduits à la signature préalable d’une convention entre l’Etat et les entreprises productrices en vue d’assurer l’efficacité économique de la présente ordonnance », a-t-il ajouté.  

La mise en œuvre de ce texte devrait permettre d’accélérer l’atteinte d’un certain taux de transformation des fèves de cacao de 50%. Selon M. Sidi Touré, la tendance de transformation est déjà bien engagée, avec « des perspectives d’appréciation de 2018-2019 ».

« Nous sommes aux alentours de 30% de taux de transformation (de fèves de cacao) ce qui est d’une avancée notable et nous escomptons pour 2020 aller plus loin », a-t-il fait savoir, tout en relevant qu’il s’agit d’ « un texte de régularisation » qui devrait être renvoyé devant l’Assemblée nationale.

AP/ls/APA