La création de ces emplois fait partie du 3ème module de  la mise en place d’une filière de gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques avec ce projet initié par le ministère de l’Environnement et du Développement durable.

Selon une note d’information parvenue, lundi, à APA, avec ce module,  « le projet passera dans sa phase beaucoup plus pratique et avantageuse pour les populations car débouchant sur la création de plus de 5 000 emplois verts ».

 « De fait, le module trois consistera à la mise en place d’un système de gestion des déchets fiables et professionnels comprenant l’installation de centres de collecte dans des endroits clés du pays ainsi que le traitement et le recyclage industriels des objets collectés », précise le texte .

Auparavant, «  le premier module dudit projet va consister à l’enregistrement des produits concernés importés en Côte d’Ivoire tout en s’assurant que lorsqu’ils sont déclarés comme étant des produits de seconde main».

Quant au  second module du projet, il « va se charger de collecter pour le compte de l’État ivoirien l’écotaxe sur les produits concernés importés en Côte d’Ivoire neufs et de seconde main en vertu du principe pollueur-payeur et du principe de la Responsabilité étendue du producteur (REP) ».

Selon le Coordonnateur du Programme national de gestion des déchets, Jacques Kouassi  Koffi, le projet « va permettre sur le plan environnemental de réduire significativement les nuisances liées à ces déchets non sans permettre à la Côte d’Ivoire de marquer un grand coup dans la lutte contre le changement climatique ».

Le Gouvernement ivoirien a décidé de donner une réponse adéquate à la question des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) à travers l’adoption en Conseil des ministres le 5 avril 2017 d’un texte sur la  gestion écologique des D3E.

Dans le cadre de sa mise en œuvre, un  Protocole d’accord entre l’Etat de Côte d’Ivoire et un groupement  a été signé en janvier dernier, pour la  mise en place de la filière de valorisation et de recyclage des déchets d’équipements électriques et électroniques ainsi que des pneus usagés, en Côte d’Ivoire.

SY/hs/ls/APA