La fermeture totale de cet hôpital est prévue le 1er novembre prochain en vue de sa réhabilitation complète sur une période de 36 mois, soit 3 ans.  Selon un tableau des services avec les sites de relocalisation ainsi que les dates d'arrêt des activités présenté à la presse,  la fermeture de cet hôpital  débutera progressivement lundi prochain avec  l'arrêt des admissions dans plusieurs services comme ceux des urgences & réanimation, la chirurgie pédiatrique ainsi que la neurochirurgie.

 Pour ce faire,  Dr Aouélé a dévoilé un plan de continuité de service mis en place avec plusieurs mesures.

«  Les Centres hospitaliers universitaires de Cocody et de Treichville sont les principaux sites d'accueil des services du CHU de Yopougon à délocaliser moyennant des aménagements. L'ensemble des autres établissements sanitaires de la ville d'Abidjan, quelque soit leur niveau dans la pyramide sanitaire, participe au dispositif de continuité de soins suivant leurs fonctions respectives»,  a poursuivi le ministre.

Il a également annoncé le redéploiement des personnels du CHU de Yopougon y compris les personnels universitaires sur l'ensemble des autres établissements sanitaires de la ville d'Abidjan et sur ceux des environs d'Abidjan.

Ouvert il y a près de trente ans, le CHU de Yopougon qui accueille en moyenne par an entre 12 000 et 15 000 patients est l'un des plus importants établissements sanitaires de la Côte d'Ivoire.

Cet hôpital qui sera fermé complètement le 1er novembre en vue d'une réhabilitation sur une période de 3 ans, dispose « potentiellement » de 450 lits, 22 services ( dont plusieurs sont uniques dans le pays) et 1500 employés toutes catégories confondues.

LB/ls/APA