Près de 1 000 opérateurs ont été formés pour l’identification des Ivoiriens «avec pour objectifs, à l’horizon d’octobre 2020, de procéder à la distribution de près de 6 millions de cartes renouvelées», a dit le porte-parole du gouvernement ivoirien Sidi Touré, à l’issue d’un Conseil des ministres.

C’est l’objectif atteignable que l’Oneci s’est fixé dans le cadre de cette opération, a fait savoir M. Sidi Touré, ajoutant qu' «à ce jour, ce sont 130 000 personnes qui ont été identifiées et près de 700 kits mobiles d’identification déployés sur le terrain en plus des autres sites fixes qui sont en opération ».  

En dépit de la crise sanitaire du Covid-19, l’identification des populations se poursuit à travers le pays. Le porte-parole du gouvernement ivoirien a relevé que des mesures spécifiques ont été prises pour la gestion des centres d’enrôlement, notamment les mesures barrières qui sont opérationnelles. 

Il a souligné qu'outre la désinfection des appareils après chaque processus d’enrôlement, une mesure déjà effective,  l’Etat de Côte d'Ivoire «envisage la distribution de cache-nez pour les enrôlés qui viendraient sur les différents sites pour se faire identifier».

Concernant l’enrôlement électoral, le porte-parole du gouvernement ivoirien a insisté que c’est la Commission électorale indépendante qui s’en charge, et en son temps, elle fera une communication et précisera les modalités y afférentes.

Les Ivoiriens sont appelés aux urnes le 31 octobre 2020. Pour ce faire, le gouvernement a engagé, conformément à la Constitution, le processus électoral pour tenir le délai et permettre aux citoyens d’accomplir leur droit civique.

AP/ls/APA