Deux filières de master professionnel sont ainsi ouvertes au sein de cette école qui ouvrira ses portes en septembre prochain. Il s'agit de «l’économie et techniques de l'amont pétrolier » et « économie et techniques de l'aval pétrolier » dont la formation durera 14 mois.

La création de cette école, la première du genre en Côte d'Ivoire,  donnera la possibilité  à des jeunes (niveau ingénieur BAC+5 ou équivalent), notamment ceux qui n'ont pas les moyens d'étudier à l'étranger, d'avoir accès à une formation d'excellence et de haut niveau en Côte d'Ivoire. Pour la préinscription en ligne, il est recommandé de s’inscrire sur le site  www.espe.inphb.ci  jusqu’au 30 avril 2020.

C'est en novembre dernier que le gouvernement ivoirien a annoncé au terme d'un Conseil des ministres, la création de cette école  au sein de l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny ( INPHB) de Yamoussoukro en partenariat avec l'Institut français du pétrole. 

Selon le ministre ivoirien du pétrole, de l'énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé, la création de cette école s'inscrit dans la vision des autorités ivoiriennes de faire de la Côte d'Ivoire, le hub d'excellence de la sous-région en matière de formation dans le secteur des hydrocarbures.

LB/ls/APA