Les lauréats de cette édition 2019,  au nombre de 81 (37 personnes physiques et 44 personnes morales) ont reçu chacun un chèque d'un montant de 10 millions FCFA et un diplôme. Ils sont issus de l’administration publique et privée, du monde des sports, de la société civile, du monde des arts, des armées...

Selon le président ivoirien Alassane Ouattara qui a présidé cette cérémonie de distinction, cette journée de l'excellence est « une exhortation au changement d'attitude et de comportement pour l'avènement de l'Ivoirien nouveau ».

« Nous sommes fiers de vous. Je vous invite à persévérer dans vos efforts et à demeurer des modèles», a conseillé M. Ouattara aux lauréats.  « Nous devons accepter d'être des ivoiriens nouveaux... Le travail demeure le principal levier de l'ascension sociale. La culture du mérite et de l'excellence doit rester la norme», a encouragé à son tour, Amadou Gon Coulibaly, le chef du gouvernement ivoirien, par ailleurs, président du comité national de la journée de l'excellence.

Trois nouveaux prix ont été institués à cette édition 2019 du prix national de l'excellence. Il s'agit du prix d'excellence de la lutte contre le désordre urbain décerné à la commune de Koumassi dans le sud d'Abidjan, le prix d'excellence du meilleur artisan de la paix  et de la cohésion sociale attribué à M. Seydou Camara et le prix d'excellence de la promotion de l'investissement privé décerné à la direction du guichet unique du Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire ( CEPICI).

 L'an dernier, rappelle-t-on, 77 travailleurs ivoiriens avaient été récompensés dans le cadre de la journée nationale de l'excellence.

Institué en 2013 par les autorités ivoiriennes, le prix national d'excellence entend promouvoir une société d'excellence  dans le pays fondée sur la valeur du travail.

LB/ls/APA