Selon  le Groupement des sapeurs-pompiers militaires ( GSPM) qui donne l'information dans une note d'information, les deux nouveaux décès enregistrés ce samedi sont des enfants. Le premier bilan faisait état de sept morts.  Les sapeurs-pompiers militaires  ajoutent continuer les recherches avec des moyens lourds.

En novembre dernier, rappelle-t-on, un immeuble de trois niveaux ( R+3) s'est effondré à Abobo Baoulé au nord d'Abidjan faisant au moins trois morts et plusieurs blessés. 

LB/ls/APA