Ce n'était qu'une formalité après le désistement du Sénégalais Augustin Senghor, du Mauritanien Ahmed Yahya et de l’Ivoirien Jacques Anouma. Patrice Motsepe (59 ans) devient le 7e président de la Caf en succédant au Malgache Ahmad Ahmad lors de la 43e Assemblée Générale de l'instance faîtière du football africain. En vertu des dispositions statutaires de la Caf, le président par intérim, Constant Omari, a passé le témoin.

Avec l'élection du beau-frère de Cyril Ramaphosa, l'Afrique du Sud prend enfin les rênes de la Caf dont elle est l'un des quatre membres fondateurs. Dans le passé, l'Égypte, le Soudan et l'Éthiopie ont déjà dirigé le gouvernement du foot africain. 

Principal artisan du triomphe de M. Motsepe, Gianni Infantino, le président de la Fédération internationale de football association (Fifa), s’est félicité de « l'unité » des 54 associations membres de la Caf. 

Pour le président élu, sa désignation par acclamation « est un très grand honneur et un privilège incroyable ». Dans son allocution d'ouverture, il a remercié Infantino pour « son leadership et ses actions en faveur de l’unité du football africain », avant d’ajouter que « c’est l’unique solution pour relever les défis de notre continent ». 

A la fin de la séance, Motsepe a noté « l’urgence extrême d’agir » et la nécessité pour les présidents des fédérations africaines de football de se réunir au moins deux fois par an pour réfléchir ensemble.

Afin d'améliorer le visage du football continental, le Sud-africain a prévu de se rendre « dans tous les pays membres durant les douze prochains mois ». Ces périples lui permettront essentiellement de discuter avec « les dirigeants locaux du foot et les responsables politiques » en vue de « susciter le changement ».

Patrice Motsepe était, jusque-là, le président de Mamelodi Sundowns FC. Ce club basé à Pretoria est le plus titré de la nation arc-en-ciel. Le nouveau boss de la Caf est l'une des plus grandes fortunes d'Afrique. Sa richesse est évaluée à 3 milliards de dollars selon Forbes. Cet ancien avocat s'est enrichi grâce à l'exploitation de mines à travers sa société : African Rainbow Minerals (ARM).

D’autres postes étaient à pourvoir durant cette Assemblée Générale. Après le dépouillement des bulletins de vote, Kanizat Ibrahim (Comores), Mustapha Ishola Raji (Libéria), Seidou Mbombo Njoya (Cameroun), Suleiman Waberi (Djibouti), Elvis Raja Chetty (Seychelles), Maclean Cortez Letshwithi (Botswana), Amaju Melvin Pinnick (Nigeria) et Isha Johansen (Sierra Leone) ont fait leur entrée dans le Comité exécutif de la Caf. Les deux derniers nommés représenteront également l’Afrique au Conseil de la Fifa.

HA/id/APA