Le local, un bâtiment de 17 pièces déjà « réceptionné » à la Riviera Palmeraie, un quartier de Cocody, à l’Est d’Abidjan, devrait être « opérationnel » dans « les deux prochaines semaines », soit en juillet 2018, a indiqué M. Bamba.

  « Cet incubateur va travailler principalement sur trois axes, notamment le volet incubation d’entreprises où on fera des appels à projets dans différents secteurs d’activités qu'on va accompagner depuis l’étape d’idées jusqu'au prototype »,  a fait savoir le patron de l’Agence Côte d'Ivoire PME.

Il s’agit d’aider les jeunes de l’étape d’idées jusqu'à l’étape de prototype 1 (réalisation du projet) à travers l’incubation. Et ce, pour adresser les questions en lien avec l’innovation et l’entrepreneuriat, a ajouté M. Bamba. 

Le second axe de cet incubateur, dira-t-il, est l’intelligence collective, qui est une plate-forme de discussion sur les questions d’innovation. Il vise à débattre des éléments futurs qui vont impacter la vie des populations tout en incitant les jeunes à l’entrepreneuriat.

L’incubateur se veut un espace virtuel capable d’héberger autant d’entreprises et un lieu où la start-up bénéficie d’un service d’adresse, une ligne téléphonique dédiée à recevoir les appels au sujet de son activité. Il vise aussi à célébrer l’excellence et à donner un espace d’expression aux jeunes.

La mission de l’Agence Côte d’Ivoire PME a pour objectif d’améliorer l’accès des PME au financement, aux marchés publics et privés, ainsi que l’environnement des affaires tout en renforçant les capacités techniques et managériales des acteurs des Petites et moyennes entreprises (PME). 

M. Salimou Bamba a en outre annoncé la mise en place d’un Fonds de garantie au profit des PME. Ce dispositif devrait permettre un accompagnement conseil et l’octroi de prêts aux PME. A côté de cette initiative, l’Agence Côte d'Ivoire PME prévoit un Fonds pour l’innovation afin de soutenir les startups.

L’Agence envisage par ailleurs de mettre en place un Observatoire des PME d’ici à la fin de l’année 2018. Cet écosystème qui est un centre de gestion de la connaissance, de statistiques, d’analyse, vise à fournir des informations actualisées à l’ensemble des acteurs et aux investisseurs.

L’ambition du gouvernement à travers cette initiative est d’impulser les PME ivoiriennes vers le succès en leur offrant une expertise de classe internationale en vue d’une croissance inclusive. D’autres incubateurs sont prévus à Yamoussoukro, à Bouaké (centre) et à San-Pedro (sud-ouest).

Les PME en Côte d'Ivoire sont estimées à 60.000. L’Etat ivoirien envisage de doubler ce nombre à 120.000 en 2020 grâce à des programmes d’accompagnement des jeunes entrepreneurs. Et ce, dans l’optique d’accroître la participation des PME à la création de richesses. 

AP/ls/APA