L'unique but de la rencontre a été l'oeuvre de Jonathan Kodjia  qui a  transformé un pénalty consécutif à une faute du gardien libérien Ashley  Williams sur Bakayoko Mamadou. Préposé au tir, Jonathan Kodjia ne tremble pas pour battre Ashley Williams (89è, 1-0). 

C'est  sur ce score que l'arbitre burkinabé Ouattara Jean met un terme à ce  match insipide par la faute des Ivoiriens qui n'ont en aucun miment  élevé leur niveau de jeu, laissant son public sur sa faim.


HS/ls/APA