« Je voudrais insister pour dire que je n'ai pas encore pris de décision par rapport à la prochaine élection présidentielle. J'attends de savoir ce que vous souhaitez avant de prendre ma décision. Notamment au niveau de mon parti le RHDP », a dit M. Ouattara à ses « frères » de la région du N'Zi dont il est lui-même natif.

  « Les élections de 2020 seront sereines, ouvertes et démocratiques», a-t-il par ailleurs, promis. Appelant à la paix et à la cohésion sociale dans le pays, M. Ouattara a assuré que toutes les dispositions sécuritaires sont prises pour que le pays continue dans la paix. 

Dans la foulée, il s'est félicité de ce que la quasi-totalité des ivoiriens exilés ont regagné le pays. Selon lui, « Il n'y a aucune raison de rester à l'extérieur quand le pays va bien». 

Dans un autre registre, M. Ouattara s'est satisfait de la nouvelle Commission électorale indépendante ( CEI, organe électoral en Côte d'Ivoire) dont la nomination des 15  nouveaux membres a été entérinée mercredi par le Conseil des ministres. Il a rendu hommage aux membres sortants de cette institution,  notamment le président sortant Youssouf Bakayoko estimant que ce dernier a fait  « un travail important pour reconnaître la vérité des urnes en 2010 et en 2015». 

Le président ivoirien Alassane Ouattara a entamé mercredi une visite d'État de quatre jours dans la région du N'Zi dans le centre ivoirien. Après la localité de Kouassi-kouassikro où il a animé jeudi un  meeting, il sera vendredi à Bocanda et samedi au stade Koné Samba Ambroise de Dimbokro où il animera un grand meeting de clôture.

LB/ls/APA