Selon le communiqué final de cette réunion qui a été présidée par Henri Konan Bédié, le président du PDCI, le Bureau politique a adopté à l'unanimité le  bilan des activités du 15 novembre 2019 au 18 décembre 2019, les dates, le lieu de la tenue de la convention ( du 12 au 14 juin 2020 pour la convention nationale à Abidjan et le 06 juin 2020 pour les conventions locales régionales) et les modalités de l’organisation de la convention d’investiture du candidat du PDCI à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

 Le thème final de la convention, adopté à l’unanimité s’intitule « le PDCI-RDA: expérience et sagesse pour le changement de  la gouvernance et la construction d’une  Côte d’Ivoire réconciliée, unie, et prospère ».

Auparavant, dans un discours d'orientation de ce Bureau politique du PDCI, son président Henri Konan Bédié a fait une présentation globale de la situation sociopolitique de la Côte d'Ivoire critiquant la gouvernance du régime du président Alassane Ouattara dont il a été l'allié politique pendant près d'une décennie.

Par ailleurs, M. Bédié a instruit le secrétaire exécutif de son parti Maurice Kakou Guikahué à mettre en œuvre plusieurs diligences. Au nombre de celles-ci,  la poursuite de la finalisation du projet de société et du programme de gouvernement 2020-2025 du PDCI et la sélection dans « les prochains jours » d'un cabinet de communication de notoriété internationale qui sera chargé de conduire avec la direction de la communication du parti le plan et la stratégie de communication avant et pendant l'élection présidentielle.

« La Côte d’Ivoire et le peuple ivoirien ont besoin d’un nouvel ordre politique, économique et social que seul le PDCI-RDA est capable de leur offrir dans la dignité et le respect des institutions », a estimé le président du PDCI.

 Depuis sa rupture politique avec le président Alassane Ouattara consacré par le retrait du PDCI du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( RHDP, coalition au pouvoir), M. Bédié a rejoint l'opposition et s'est allié au Front Populaire ivoirien ( FPI) de Laurent Gbagbo pour la reconquête du pouvoir à l'élection présidentielle de 2020.

LB/ls/APA