« Le mois prochain, nous allons réceptionner la cité universitaire des 220 logements ( Adjamé, centre d'Abidjan). D'ici trois mois, Si Dieu le veut, nous allons réceptionner l'ensemble des cités (résidences) universitaires d'Abidjan réhabilitées », a fait savoir M. Mabri qui s'exprimait dans une allocution d'ouverture du dixième congrès ordinaire de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI, la plus grande association d'élèves et d'étudiants ivoiriens) dont il est le parrain.

 Poursuivant, le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a également annoncé plusieurs autres infrastructures universitaires en construction ou en projet dans le pays.

Il a cité entre autres, la construction de deux restaurants universitaires équipés dont l'un à l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan.

 « Je voudrais inviter le futur secrétaire général de la FESCI à approcher le directeur général du Centre régional des œuvres universitaires (CROU) pour participer à l'hébergement des étudiants», a encouragé M. Mabri, appelant les étudiants à la cohésion.

« A chaque génération son combat... Je suis à votre disposition et à la disposition de l'ensemble des étudiants », a-t-il promis.

Le dixième congrès ordinaire de la FESCI s'est ouvert vendredi soir autour du thème, « Quelle FESCI pour un système éducatif excellent ? ». Ces assises qui s'achèveront dimanche, seront marquées par l'élection d'un nouveau secrétaire général en remplacement du sortant, Assi Fulgence Assi. Trois candidats sont en lice.

LB/ls/APA