Selon le ministre de la communication, de l’économie numérique et de la poste, Bruno Nabagné Koné  par ailleurs Porte-parole du gouvernement qui s’exprimait à la fin de ce Conseil, les travaux de cette université  «vont débuter  incessamment » à la suite d’un accord de prêt avec la Banque islamique de développement (BID) le 05 avril dernier,  portant sur un montant de plus  de 5  milliards de FCFA.

Poursuivant il a  fait savoir que « ce projet va concerner la construction de la nouvelle université d’une capacité d’accueil  initiale de 3000 étudiants ainsi que la construction d’une résidence de 1000 chambres, une cinquantaine de logements pour les enseignants , chercheurs et personnels   et 5 logements de fonction pour les responsables de l’université ».

«Le top départ est définitivement donnée .Les travaux vont débuter incessamment », a-t-il annoncé tout en indiquant que l’ouverture de cette université est prévue en septembre 2020.

«Ce projet rentre dans le cadre de la décentralisation de l’université. Il contribuera à améliorer la capacité d’accueil, la qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique  dans notre pays », a conclu M. Koné.

Après son ouverture, la Côte d’Ivoire comptera universités avec les universités Félix Houphouët Boigny  et  Nangui Abrogoua à Abidjan, Alassane Ouattara (Bouaké, Centre), Lorougnon Guédé (Daloa, Centre ouest), Péléforo Gon Coulibaly (Korhogo, Nord).

SY/ls/APA