Sénégal-Coronavirus-Hajj-Suspension

Covid-19: pas de Hajj pour le Sénégal

APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré

Le gouvernent sénégalais répond positivement à la demande de l’Arabie saoudite en suspendant les opérations liées au Hajj, le grand pèlerinage musulman à La Mecque.

« Il s’agit des opérations portant sur des engagements financiers, notamment la location des moyens de transport, les réservations d’hôtels, les contrats avec les restaurateurs », a expliqué le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Amadou Bâ.

Il rencontrait, hier vendredi à Dakar, la Délégation Générale au Pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam et les voyagistes privés. C’est l’Arabie saoudite, elle-même, qui a demandé au Sénégal de prendre cette décision en raison de la pandémie du coronavirus. 

A lire aussi: Le Sénégal détecte trois nouveaux cas de Covid-19

Le Covid-19 a fait, à ce jour, 5429 décès pour 145.133 cas de contaminations recensés dans 139 pays à travers le monde. C’est pourquoi, a expliqué Amadou Bâ, «l’Arabie saoudite demande à tous les pays qui envoient des pèlerins à La Mecque de suspendre toute opération préparatoire au pèlerinage jusqu’ à ce que la trajectoire du Covid-19 soit claire ». 

« Ce pays qui abrite les lieux saints de l’Islam où se rendent chaque année des millions de croyants pour s’acquitter de leurs obligations religieuses, a une très grande responsabilité », a ajouté le chef de la diplomatie sénégalaise.

Pour la chargée de communication des voyagistes privés, Hourèye Thiam Preira, cette mesure du gouvernement et de l’Arabie saoudite vise éviter une possible propagation du coronavirus dans des circonstances de rassemblement.

A lire aussi: Covid-19: le Sénégal ferme ses écoles et suspend les rassemblements publics

« Le Royaume d’Arabie saoudite ne cherche pas à annuler le pèlerinage, mais il veut juste que les opérations financières soient suspendues, le temps d’y voir plus clair », a indiqué Mme Preira, rappelant le sens de responsabilité de ses collègues voyagistes privés.

Selon le ministère saoudien du Hajj et de la Omra, près de 2,5 millions de pèlerins ont accompli le Hajj en 2019. Au Sénégal où le package du pèlerinage était maintenu à 2,6 millions F CFA, le quota était de 11.860 personnes dont 11.000 convoyées par les voyagistes et le reste par la Délégation Générale au Pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam.

TE/id/APA

Réagir à cet article