à l'instant

    Burkina Faso-Santé

    10,9 milliards de F CFA pour lutter contre le VIH au Burkina

    APA-Ouagadougou (Burkina Faso)

    Le Burkina Faso va consacrer, avec l’aide de ses partenaires, un montant de 10,9 milliards de F CFA pour deux Plan d’urgence 2017-2018 portant sur l’accélération de la réponse au VIH et l’élimination de la transmission mère-enfant du VIH (2017-2020), a appris APA auprès du ministère de la santé.

    Selon le ministre de la Santé, Pr Nicolas Méda, le plan d’urgence a pour objectifs de contribuer à l’accélération et au rattrapage des gaps de la réponse nationale face au VIH au Burkina Faso d’ici à 2018.

    Il vise à dépister 23 163 nouvelles Personnes vivant avec le VIH (PV-VIH) dont 5% d’enfants d'ici à la fin 2018, permettre à 25 659 PV-VIH dont 5% d’enfants de bénéficier d’un traitement à la fin 2017, mettre sous traitement 106 000 PV-VIH adultes et enfants d'ici à la fin 2018 et mettre 100% des femmes enceintes séropositives vues en consultations prénatales sous traitement antirétroviraux.

    Selon le rapport ONUSIDA 2016, la prévalence de l’infection est passée de 7,17 % en 1997 à 0,80 % en 2016,  ce qui situe le Burkina Faso dans une situation d’épidémie généralisée à une situation d’épidémie mixte.

    « Le Burkina a démontré qu’il n’a pas peur d’atteindre cet objectif de 90 90 90. Aujourd’hui, on est à 60 à 62% de personnes qui ont besoin de traitement qui sont sous traitement. On n’est pas loin des 90, et je suis persuadé qu’avec ce plan d’accélération on va aller vers les 90 », a expliqué le Ddirecteur exécutif de l’ONUSIDA, le malien Michel Sidibé, présent actuellement à Ouagadougou,

    TT/of/APA

    Réagir à cet article