Mali-Monde-Culture

Conférence internationale à Bamako sur le patrimoine culturel en zones de conflit

APA-Bamako (Mali) -

Une conférence internationale sur les enjeux et défis liés à la protection du patrimoine culturel en zone de conflit s’ouvre mardi prochain à Bamako, a appris APA, vendredi, auprès du bureau de l’UNESCO dans la capitale malienne.

D’une durée de deux jours, la rencontre sera mise à profit par l’UNESCO pour ‘’restituer de manière exhaustive, les résultats du programme de réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali’’, souligne le bureau de l’UNESCO.

Des sommités du monde de la culture ainsi que d’éminents chercheurs, historiens et universitaires participeront à la conférence, indique l’UNESCO, soulignant la nécessité d’attirer les projecteurs sur les conséquences des conflits sur les biens culturels et de proposer des solutions concrètes pour que les conflits ne contribuent plus à leur destruction ou leur détérioration, comme c’est très souvent le cas.

Lors de l’occupation du nord du Mali (mars 2013-janvier 2013) par des groupes armés dont des djihadistes ‘’le patrimoine culturel, dans ses composantes matérielles et immatérielles, a été mis en danger. 14 des 16 mausolées, le monument de l’indépendance à l’effigie d’El Farouk, tous inscrits sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO, ont été détruits à Tombouctou. Environs 4203 manuscrits multiséculaires ont été brûlés dans la même ville du nord.’’

Face à cette situation, un plan d'action pour la réhabilitation du patrimoine culturel et la sauvegarde des manuscrits anciens du Mali a été adopté. Ce sont les conclusions de ce plan qui seront présentées au cours de la rencontre internationale.

Après la reconquête du nord grâce à une intervention militaire étrangère dirigée par la France, l’UNESCO a reconstruit les mausolées et tente de restaurer tout le patrimoine mis à mal.

La conférence internationale permettra, souligne l’UNESCO, de partager ‘’les bonnes pratiques relatives au rôle de la culture dans la construction de la paix et de la cohésion sociale.’’

En marge de la rencontre, sera organisée une exposition photos sur les activités réalisées dans le cadre du programme de reconstruction/réhabilitation du patrimoine culturel et de sauvegarde des manuscrits anciens du Mali, au musée national.

Pan essentiel de la culture malienne, les manuscrits anciens confèrent à Tombouctou une renommée internationale.

Jeudi dernier, lors de sa visite au Mali, le ministre auprès du ministre des Affaires étrangères de l’Inde, Mobashar Jawed Akbar, avait remis à son homologue malien de la Culture, N’diaye Ramatoulaye Diallo, un chèque de 500 000 dollars (250 000 000 FCFA) pour la restauration desdits manuscrits.


AD/cat/APA

Réagir à cet article