à l'instant

    Sénégal-Afrique-Foncier

    Gestion du foncier: Lancement d'une route d'apprentissage des expériences et bonnes pratiques au Sénégal et en Mauritanie

    APA-Dakar (Sénégal)-

    La Corporation PROCASSUR, en collaboration avec l'Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), a lancé lundi à Dakar, Route d’apprentissage sur "Garantir la Sécurité Foncière et le Droit à l’Eau dans les ouvrages d’irrigation grâce à des outils innovants et des solutions concrètes: les cas du Sénégal et de la Mauritanie", a constaté APA.



    "Cette route d'apprentissage se déroulera du 06 au 16 mars 2017. Elle est initiée dans le cadre du Programme d'Apprentissage “Renforcement des capacités et des outils pour reproduire à plus grande échelle les innovations et les diffuser “(2016-2018) de la Corporation PROCASUR financé par le Fonds international de développement agricole (FIDA). La route se fera en collaboration avec l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR)", a expliqué Karim Derrahi, coordonnateur général de la Route d'Apprentissage.



    S'exprimant au cours d'un panel d'experts marquant le lancement de l'initiative, il a souligné que celle-ci sera axée principalement sur des mécanismes innovants de la régularisation des terres afin de permettre aux groupes les plus vulnérables d’accéder à la terre,  et sur la gestion du domaine irrigué de la part des communautés rurales favorisant leur développement économique à travers l’articulation du foncier au développement local.



    "La route d'apprnetissage, c'est une alternative au mode classique d'apprentissage qui valorise les savoirs locaux, renforce les capacités des populations qui reçoivent les participants. La route veut renforacer le développement. Les savoirs locaux seront mis en avant par des champions locaux. Identifier et partager les expériences, c'estune formation thématique pour construire ensemble un savoir collectif. Elle veut améliorer la prodrenforcé agricole", a expliqué Karim Derrahi.




    Cette route qui partira du Sénégal pour aller vers la Mauritanie du 6 au 16 mars, inclura les expériences du Programme d’Appui aux Communautés Rurales de la Vallée du Fleuve Sénégal (PACR)- Sénégal, le Projet d’Amélioration des Cultures de Décrue à Maghama (PACDM)- Mauritanie et, le Projet de Développement Agricole de Matam- Consolidation de la Sécurité Alimentaire (PRODAM-CSA)- Sénégal. Elle résulte d'un long processus qui a duré six mois et qui a mobilisé plus de 150 personnes.


    Les participants à la routebviennent de plusieurs pays africains,dont la Gambie, le Sénégal, le Malawi, le Mozambique, la Sierra Leone. Selon Ibrahima Arona Diallo, coordinateur technique de la Route d'apprentissage, il s'agit d'une première expérience en Afrique. "Les questions foncières et de l'eau étaient étudiées séparément. Mais il s'agira pour cette fois d'étudier ensemble ces questions. On va partager des modèles simples et réplicables, le tout axé sur le développement", a dit Ibrahima Diallo.


    Selon Dr Cheikh Oumar Bâ, Directeur exécutif de l'Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), des expériences riches et diversifiées seront visités par la route pour améliorer compréhension du sujet. "Elle permettra de découvrir de manière spécifique les expériences vécues par les populations", a-t-il indiqué.

    La séquence méthodologique se déroulera sous forme d'ateliers d'induction, d'ateliers d'analyse  des expériences, des visites de terrain, entre autres.



    TE/APA

    Réagir à cet article