à l'instant

    Côte d’Ivoire-Economie-Organisations internationales

    Les contributions de la Côte d’Ivoire aux organisations internationales sont passées de 2,4 milliards à 5,54 milliards FCFA de 2010 à 2016

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    La Côte d’Ivoire qui ambitionne devenir un hub sous-régional, a déployé des moyens importants pour son repositionnement sur l’échiquier mondial après la crise postélectorale, passant d’une contribution aux organisations internationales de 2,4 milliards à 5,54 milliards Fcfa de 2010 à 2016, selon des données officielles publiées mercredi.

    « Le nombre des ambassades ivoiriennes est passé de 44 à 49 de 2010 à 2016 pour 158 pays couverts sur 197, représentant un taux de couverture de 80,20% en 2016 contre 51,26% en 2010 », indique un rapport dénommé ‘’La Côte d’Ivoire en chiffres’’ publié mercredi.

    Le pays veut jouer un rôle de premier plan dans l’orientation des politiques stratégiques régionales et afficher une image d’un Etat qui compte dans le concert des Nations. Dans cet élan, les autorités ivoiriennes ont bataillé afin que le pays occupe le poste de membre non permanent au Conseil de sécurité de l’ONU.  

    L’Etat de Côte d'Ivoire est depuis le 2 juin 2017 l'un des 10 membres non permanents à siéger au Conseil de sécurité des Nations unies. Pour Abidjan «c'est une victoire de la diplomatie ivoirienne ». Ce repositionnement diplomatique marque la confiance de la communauté internationale dans le pays.

    L’édition 2016 de ‘’La Côte d’Ivoire en chiffres’’ a été publiée par le ministère de l’Economie et des Finances. Elle vise à améliorer la communication informationnelle entre le pays et l’ensemble des partenaires techniques et financiers ainsi que les autres acteurs économiques.

    PIG/ap/ls/APA

    Réagir à cet article