Mali-Crise-Transition

Mali : le président et le vice-président de la transition connus

APA-Bamako (Mali)

Le Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP), sur sa page Facebook, a informé de la désignation de Bah Ndaw et du Colonel Assimi Goïta respectivement aux postes de président et de vice-président de la transition.

C'est la fin d'un suspense. Un mois après la destitution, par l'armée, du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), un collège mis en place par la junte militaire au pouvoir a choisi, ce lundi 21 septembre, ces deux personnalités devant conduire la transition politique.

Colonel-major à la retraite, Bah Ndaw est un ancien ministre de la Défense. Il avait succédé à ce poste à Soumeylou Boubèye Maïga. Né en 1950 à San, dans la région de Ségou, le Colonel-major a fait carrière dans l’armée de l’air malienne. Dans le passé, il a également été l'aide de camp du président Moussa Traoré décédé le 15 septembre dernier à Bamako, la capitale.

Sous la présidence d'Alpha Oumar Konaré, Bah Ndaw a été promu chef d'état-major adjoint de l'aviation. À sa retraite, il a dirigé l’Office national des anciens combattants (Onac). Le Colonel-major est médaillé du mérite militaire, du mérite national et a été élevé au rang d'officier de l’Ordre national.

Le vice-président de la transition n'est autre qu'Assimi Goïta. Ce colonel des Forces armées maliennes (Fama) est le président du Conseil National pour le Salut du Peuple (CNSP) au sein duquel sont regroupés les putschistes.

La période transitoire, contenue dans la Charte adoptée au terme des « journées de concertation nationale », doit durer dix-huit mois. Pour l'heure, le Premier ministre de la transition n'est pas encore désigné.

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (Cedeao) avait exigé la nomination de civils à la direction de la transition avant de lever les sanctions économiques infligées au Mali au lendemain du coup d'État contre Ibrahim Boubacar Keïta. La cérémonie de prestation de serment du président et du vice-président de la transition devrait se tenir vendredi prochain.

ID/te/APA

Réagir à cet article