à l'instant

    Nigeria- -Elections -Satellite

    Nigeria : Les élections de 2019 seront supervisées par satellite - président CENI

    APA - Lagos (Nigeria)

    La Commission électorale nationale indépendante du Nigeria (CENI) a déclaré jeudi à Abuja qu’elle allait déployer des satellites dans des zones reculées du pays où les réseaux haut débit internet ne sont pas disponibles, afin de surveiller les élections générales de 2019.

    Le président de la CENI, le professeur Mahmood Yakubu a indiqué qu’une réunion interactive de la CENI avec les opérateurs du secteur des télécommunications du pays était « essentielle » pour la réalisation de la promesse de l’Agence d’approfondir l’application de la technologie lors des élections.

    "Bien que nous apprécions l’immense portée des opérateurs de télécommunications, nous sommes également conscients que certaines de nos unités sur le terrain sont situées dans des endroits où les réseaux 3G et 4G ne sont pas disponibles pour la transmission électronique des résultats en temps réel ‘’, a –t-il dit.

    "C’est pour cette raison que nous souhaitons tirer parti de la capacité de NIGCOMSAT (Nigérian Communications Satellite) à fournir une large gamme de services de télécommunication. En particulier, votre service à large bande offre une énorme capacité de bande passante flexible qui peut être déployée presque partout et sur une courte période, y compris dans des endroits difficiles d’accès et les emplacements temporaires", a-t-il déclaré.

    Selon lui, en travaillant avec NIGCOMSAT et en partenariat avec la NCC, la nigerian Communications Commission, ainsi que les opérateurs de télécommunications, les défis à une transmission transparente des résultats ne sont pas insurmontables.

    "Nous sommes également conscients que NIGCOMSAT dispose d'une capacité de diffusion directe, de diffusion multimédia, de streaming vidéo, de services d’événements Hotspot et d’affichage de messages électroniques intérieurs et extérieurs. Ces services sont inestimables pour notre travail sur l’éducation des électeurs, la sensibilisation et la mobilisation pour les élections ... ", ont déclaré les médias locaux, citant Yakubu.

    Yakubu a également demandé la collaboration de la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) dans la vérification de "l’achat de votes" par les responsables politiques lors des élections de 2019.

    Le président de la CENI qui a rencontré le président par intérim de l’EFCC, Ibrahim Magu, jeudi à Abuja, a été assuré que l’Agence anti-corruption aidera la CENI à vérifier la ‘’pratique hideuse’’ consistant à offrir aux électeurs de l’argent pour leurs votes le jour des élections.

    GIK/fss/of/APA

    Réagir à cet article