Côte d'Ivoire-Recherche

Ouverture à Abidjan du Forum annuel des organismes africains de financement de la recherche

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Le Forum annuel des organismes africains de financement de la recherche, s’est ouvert lundi soir à Abidjan, autour du thème: « Nouvelles approches pour le financement de la recherche en Afrique », a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

La rencontre d’Abidjan est la première en Afrique de l’Ouest. Elle  réunit, du 5 au 9 novembre 2018, les organismes de financement de la  recherche, les représentants des institutions internationales et du  secteur privé, ainsi que les partenaires au développement.  

Le  ministre ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la recherche  scientifique, Albert Toikeusse Mabri,  qui a procédé à l’ouverture des  assises, a fait observer que « le financement régulier et pérenne de la  recherche demeure une priorité et un défi à relever pour les pays  africains en général ». 

Il a invité les  participants, à travers le thème qui selon lui est d’actualité, à «  identifier de nouvelles approches pour le financement de la recherche et  de l’innovation technique en Afrique ». Et ce, en vue de la promotion  de la recherche sur le continent. 

Ce forum se  tient avec l’appui de l’Initiative des Conseils subventionnaires de la  recherche en Afrique subsaharienne qui regroupe 16 pays dont l’Afrique du Sud. Il vise à renforcer les capacités des organismes de financement de  la recherche en Afrique subsaharienne pour mieux gérer la recherche. 

Ce forum  a en outre pour but d’aider les administrateurs de recherche à  concevoir des programmes de recherche fondés sur des indicateurs solides  et fiables, de promouvoir l’échange d’expériences entre le secteur  privé africain et la recherche, puis de renforcer le partenariat entre  les organismes de financement de la recherche en Afrique. 

La  rencontre se tient également en partenariat avec le Fonds national pour  la recherche de l’Afrique du Sud. Une série d’événements majeurs est  d’ailleurs prévue durant ces cinq jours, entre autre le Meeting de  l’alliance des universités et des centres de recherche d’Afrique.

Il  est aussi prévu au menu, des exposés du Conseil mondial de la recherche  sur des approches de financement de la recherche, ainsi qu’un symposium  sur l’énergie solaire et une cérémonie de célébration des meilleures  jeunes filles scientifiques de Côte d'Ivoire.

Le financement de la recherche est assuré en Côte d'Ivoire par le  Programme national d’appui stratégique à la recherche scientifique  (Pasres), fruit de la coopération avec la Suisse, ainsi que le Fonds  interprofessionnel pour la recherche et le Conseil agricole (Firca) qui  vise les questions agronomiques.  

L’Etat  ivoirien a en outre mis en place, avec l’appui du Pasres, un Fonds  national pour la science, la technologie et l’innovation, permettant de  doter la Côte d'Ivoire d’un nouvel organisme de financement de la  recherche scientifique et de l’innovation technologique. 

M.  Mabri a remercié le Conseil mondial de la recherche, qui prend une part  active à ce forum, de même que les représentants des organismes de  financement de l’Allemagne, du Brésil et de l’Argentine qui sont venus à  la rencontre d’Abidjan.

Son ministère,  dira-t-il, a signé il y a quelques jours, un partenariat avec une  université aux États-Unis en vue d’engager le Programme des médicaments  pour tous, un projet qui vise à travers la recherche à réduire les coûts  des médicaments en Côte d'Ivoire.   

La Côte  d'Ivoire est à travers le Programme d’appui stratégique à la recherche  scientifique (Pasres), membre du Conseil mondial de la recherche depuis  mai 2018.  


AP/ls/APA

Réagir à cet article