Côte d’Ivoire-Presse-Revue

Alassane Ouattara en vedette à la Une des journaux ivoiriens

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara est en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national, au lendemain de la cérémonie d’ouverture de la 7è édition de la Cgeci-academy (Forum de la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire) qu’il a présidée à Abidjan, dans la capitale économique du pays.

Le chef de l’Etat a présidé, hier, la cérémonie d’ouverture de la 7è édition de la Cgeci-Academy où il a rassuré le secteur privé sur la bonne gestion macro-économique de la Côte d’Ivoire et invité les banques à baisser les taux d’intérêt des prêts aux petites et moyennes entreprises, barre en Une Fraternité Matin.

Par ailleurs, ajoute le journal gouvernemental, le président Ouattara a profité de la tribune de cet événement de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire-Patronat ivoirien (CGECI) pour annoncer un remaniement après les élections locales du 13 octobre prochain. 

« Après les élections locales, il y aura un remaniement ministériel », rapporte à son tour Le Nouveau Réveil en attribuant ces propos au président ivoirien. 

Face au patronat ivoirien / Ouattara annonce un remaniement ministériel et rassure sur la tenue des élections de 2020 « qui auront lieu dans d’excellentes conditions », renchérit Le Patriote à côté de L’Expression qui parle d’un « grand coup » de Ouattara en préparation. Ce qui fait dire à Soir Info, plus théâtral que jamais, « Ouattara annonce une nouvelle effrayante » pour les prochaines municipales et régionales.

Libération de Gbagbo et Blé Goudé : Macron parle à Ouattara depuis New York, titre dans un tout autre registre Notre Voie, quand de son côté, Le Temps croit savoir comment Ouattara tue l’économie nationale en maintenant sa politique de pression fiscale. Dans le même élan, L’Inter se fait l’écho de la réponse donnée par M. Ouattara au Fond monétaire international (FMI) sur le sujet de l’augmentation des impôts en Côte d’Ivoire.


CK/ls/APA

Réagir à cet article