à l'instant

    Sénégal-Madagascar-Afrique-Football

    CAN 2019 : vainqueur de Madagascar (2-0), le Sénégal termine en beauté les éliminatoires

    APA- Thiès (Sénégal) Envoyés spéciaux : Oumar Dembélé et Assane Guèye -

    L'équipe nationale de football du Sénégal s'est imposée (2-0), samedi soir au stade Lat Dior de Thiès (70 km de Dakar), devant son homologue de Madagascar et termine du coup leader (avec 16 points) de la poule A des éliminatoires de la CAN « Égypte 2019 » à laquelle elle s'est déjà qualifiée depuis la cinquième journée.

    Les buts du Sénégal ont été inscrits sur un doublé de l'attaquant de Rennes (L1 France), Mbaye Niang, en première (27e) et en seconde mi-temps (56e).

    Le Sénégal réussit à battre ainsi Madagascar (10 points), la seule qui a réussi à lui tenir tête dans ce groupe après le match nul au match aller (2-2) à Antananarivo.

    Sur l’ensemble de la partie, l'équipe du sélectionneur Aliou Cissé, remaniée au milieu avec les titularisations du revenant Pape Alioune Ndiaye et du nouveau Krépin Diatta aux côtés du relayeur habituel Idrissa Gana Guèye, a montré une réelle envie de produire du beau jeu malgré les défaillances techniques.

    Emmenés par le capitaine du jour Sadio Mané, en l’absence de Cheikhou Kouyaté, sur le banc, les Lions posent le ballon et procèdent à des offensives qui sont primairement freinées par une solide et téméraire équipe de Madagascar. Mais cela ne sera que de courte durée. 

    A la 27e minute, Ismaila Sarr profitant du relâchement des Malgaches au milieu réussit à glisser le ballon dans la course de son coéquipier de Rennes, Mbaye Niang, qui fusille à bout portant le gardien adverse : 1 – 0 pour le Sénégal… au grand bonheur du public thiessois qui accueille pour la première fois l’équipe nationale qui, d’habitude, reçoit ses matchs au stade Léopold Sedar Senghor de Dakar.

    Après la célébration, le Sénégal reprend la partie qu'il peine toutefois à contrôler face au sérieux dont fait montre l’équipe adverse. Cette dernière donne même des sueurs froides aux supporters, profitant des erreurs d'appréciation de la défense sénégalaise sur certaines relances mal faites. Mais plus de peur que de mal, le gardien Édouard Mendy, titularisé pour la deuxième fois avec les Lions, était toujours là pour rassurer par ses sorties et arrêts décisifs. 

    Le Sénégal rentre ainsi dans les vestiaires par cette avance avant de revenir en deuxième période avec les mêmes ambitions que la première : poser le jeu et marquer plus de buts sans en encaisser. 

    Ce que les Lions réussissent à force d’appuyer sur l'accélérateur. A la 56e minute, Gana Guèye délivre une passe à Mbaye Niang, qui fait usage de sa puissance physique pour maintenir le ballon avant de le loger au fond des filets. Il signe ainsi un doublé et cède sa place a la 67e minute à Moussa Konaté, sous les applaudissements du stade. 

    Le Sénégal cherche coûte que coûte un 3e but, qu’une certaine partie du public aimerait voir Sadio Mané marquer… mais en vain. Malgré son implication et son altruisme, l’attaquant de Liverpool n'a pas réussi à se mettre en position de scorer.

    Pour sa part, Krépin Diatta, remplacé à la 75e minute par Alfred Ndiaye, a donné une forte impression grâce à une palette technique qui a ravi le public. 

    Sada Thioub a également joué les 5 dernières minutes à la place d'Ismaila Sarr, avec quelques accélérations à l’appui qui ne lui ont pas permis d’exprimer tout son talent en percussion et en dribble. 

    Aliou Cissé a probablement noté cela en prévision du match amical de mardi contre le Mali, à Dakar, où plusieurs joueurs restés sur le banc aujourd’hui devraient démarrer.

    Cela sera un bon baromètre également pour lui en vue d'apporter des correctifs et régler certains automatismes à l’approche de la CAN, prévue l’été prochain en Égypte et où le Sénégal est classé  parmi les favoris.


    ODL/cd/APA

    Réagir à cet article