Sénégal-Presse-Revue

Carte électorale, manif de l’opposition et l’affaire de 94 milliards se partagent la Une au Sénégal

APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré

Les quotidiens sénégalais parvenus samedi à APA traitent du budget de l’organisation de la présidentielle du 24 février 2019, des manifestations hier de l’opposition, et de l’affaire des 94 milliards f cfa dont l’opposant Ousmane Sonko, président de Pastef accuse le Directeur des Domaines, Mamour Diallo.

« Déjeuner de presse avec le ministre de l’Intérieur-Aly Ngouille met le couvert sur le scrutin (présidentiel) », titre L’Observateur.

Dans ce journal, le ministre Ndiaye confie : « Près de 14 milliards pour organiser la présidentielle ; 6 160 000 carte d’électeur distribuées ».

A propos de la violence pré-électorale, Aly Ngouille Ndiaye estime que « rien ne justifie le recrutement de nervis ».

« Présidentielle-Carte électorale : Les chiffres enjeux », rapporte Le Quotidien en première page, faisant état de 14 651 bureaux de vote.

Nos confrères précisent que Dakar, Thiès et Diourbel font la moitié du corps électoral.

Pour l’organisation de la présidentielle, L’As donne « les assurances de Aly Ngouille Ndiaye » qui, dans EnQuête, dit ses vérités.

Parlant des manifestations de l’opposition, Walf Quotidien informe que « l’université de Dakar donne le ton », alors que Sud Quotidien s’exclame : « Le grand flop ! »

Ce faisant, le dernier journal cité constate que la police a étouffé la manifestation dans l’œuf.

« Les jeunes du C25 bloqué à l’Ucad-Ca n’a pas marché », écrit Le Quotidien.

« Affaire des 94 milliards-Amadou Bâ (ministre des Finances) brise le silence » dans EnQuête, affirmant : « Quand le tribunal a désigné un expert pour l’évaluation, le montant tournait autour de 250 milliards. Quand on est dans la politique, il nous arrive de nous fantasmer, de chercher à nuire, à détruire ».

Le ministre du Budget, Birima Mangara lui emboite le pas et précise que « pour le moment, l’Etat a payé 3,4 milliards f cfa ».

Toujours selon EnQuête, Aymérou Gning, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (majorité) annonce l’ouverture d’une enquête parlementaire dès ce lundi.

Toutes choses qui font dire à Vox Populi que « l’Assemblée va enquêter sur les 94 milliards ».


TE/APA

Réagir à cet article