à l'instant

    Côte d'Ivoire-Sécurité-Fêtes

    Côte d'Ivoire: environ 24 000 soldats déployés pour la sécurisation des fêtes de fin d'année

    APA-Abidjan (Côte d'Ivoire)

    Environ 24 000 soldats ont été déployés sur l'ensemble du territoire national ivoirien pour la sécurisation des fêtes de fin d'année 2018, a appris APA, lundi soir, de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.

    « Pour les fêtes de fin d'année 2018, un effectif global de 23 900 forces ont été déployées sur l'ensemble du territoire national (soit 11 900 policiers, 6000 gendarmes et 6000 militaires) », a indiqué lundi soir à Abidjan, le directeur général de la police nationale ivoirienne Youssouf Kouyaté.

    Il s'exprimait à la nouvelle préfecture de police d'Abidjan en compagnie du ministre ivoirien de l'intérieur et de la sécurité Sidiki Diakité qui rencontrait des agents de la police nationale relativement à la sécurisation des fêtes de fin d'année.

    « 2019 est une année de défi pour la police. C'est une année charnière car 2020 est une année électorale », a dit Sidiki Diakité, le ministre ivoirien de l'intérieur et de la sécurité aux policiers, se réjouissant de ce qu'au plan sécuritaire, la Côte d'Ivoire est « au rang des standards internationaux ».

     Poursuivant, M. Diakité a félicité la police ivoirienne pour sa « bonne conduite» en 2018. « Je vous félicite pour votre bonne conduite en  2018. Je vous demande de continuer et de redoubler d'efforts», a-t-il conseillé à « ses hommes », soulignant que le bilan de la police est « positif » en 2018.

    « Le succès que vous avez obtenu jusqu'à ce jour rassure le gouvernement. J'attends de vous  le plein engagement car la police sera au cœur de l'action gouvernementale »,  a ajouté le ministre. Après la préfecture du police, le ministre de l'intérieur et de la sécurité, et sa délégation sont allés s'enquérir du dispositif sécuritaire arrêté pour ses fêtes par le Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM) et le Centre de coordination des décisions opérationnelles ( CCDO, unité d'intervention mixte).

    La délégation ministérielle a ainsi mis le cap sur les sièges de ces  deux institutions sécuritaires où le ministre a été briefé sur le point de la situation sécuritaire pour ces fêtes.

    « Le GSPM est à la tâche pour la sécurisation des fêtes. Nous avons déployé un dispositif particulier pour la saint sylvestre car les risques évalués sont beaucoup plus grands», a assuré pour sa part,  Issa Sako, le Commandant du GSPM.

     Le ministre Diakité et sa délégation ont également visité le pont De Gaulle d'Abidjan et les encablures de la cathédrale saint Paul du Plateau (Centre des affaires d'Abidjan) où il y a des lieux de réjouissances pour ces festivités de fin d'année.

     Là, M. Diakité a échangé avec des équipes de pompiers civils, des secouristes du comité international de la croix rouge et des équipes médicales déployées par le ministère ivoirien de la santé et de l'hygiène publique.

    LB/ls/APA

    Réagir à cet article