à l'instant

    Côte d'Ivoire-Formation

    Gestion de politiques économiques: remise de diplômes à 46 auditeurs dont 32 Ivoiriens

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Quarante et six cadres d’administrations publiques et privées dont 32 Ivoiriens de la zone francophone d’Afrique de l’Ouest, ont reçu jeudi à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan leurs parchemins en Gestion de politiques économiques (GPE), lors d’une cérémonie de remise de diplômes aux auditeurs de la 18è promotion du programme GPE.

    « L’essor du capital humain s’impose aujourd'hui comme le principal  levier de la compétitivité de l’économie, de l’innovation et de  l’amélioration du bien-être des populations », a relevé Yéo Nahoua,  représentant du ministre ivoirien du Plan et du développement, qui a  félicité les lauréats.    

    M. Nahoua, également  directeur de Cabinet du ministère du Plan et du développement, a appelé  les Etats africains à se doter de cades compétents capables de  concevoir, de mettre en œuvre,  de suivre et d’évaluer les politiques  économiques de leurs pays.  

    Dans cet contexte,  il a été mis en place en Côte d'Ivoire  la Direction du GPE-Abidjan,  chargée d’assurer des formations destinées au renforcement des capacités  des cadres des administrations publiques et privées. 

    Les  programmes GPE ont connu leur début à l’université de Colombia aux  États-Unis qui, jusqu'en 1994, était la seule université à donner ce  type de formation destinée aux pays en développement. En Côte d'Ivoire,  les modules de formation sont dispensés depuis deux décennies.  


    Quelque  700 experts venant de toute la zone francophone d’Afrique de  l’Ouest y  compris la Mauritanie et la Guinée-Bissau ont à ce jour  bénéficié de ce  programme. Au-delà de cette sphère géographique, le  GPE-Abidjan est  sollicité par le Tchad, le Burundi,  le Gabon et le  Cameroun.

    «  L’objectif est de former des personnes en activité de manière à rendre  plus efficaces nos administrations», a fait observer Mama Ouattara,  directeur du GPE-Abidjan, indiquant qu'il faut avoir au moins un BAC+4  puis avoir travaillé au moins pendant deux ans pour passer le test de  recrutement. 

    La 18è promotion du Programme  GPE-Abidjan qui comprend 46 auditeurs dont 32 Ivoiriens, trois Béninois  et un Malien, a enregistré « 22 mentions bien ». La major de la  promotion est un Béninois. Il est suivi d’une Ivoirienne, Awa  Coulibaly. 

    AP/ls/APA

    Réagir à cet article