Sénégal-Presse-Revue

La hausse du prix de l’électricité fait la Une des quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo

Les quotidiens sénégalais parvenus à APA mercredi traitent essentiellement de la sortie, hier, du directeur général de la Société nationale d’électricité (SENELC), Pape Demba Bitèye, expliquant la hausse des prix de l’électricité qui prend effet à compter du 1er décembre prochain.

« La Senelec explique et justifie la hausse », affiche le quotidien national qui souligne dans ses colonnes que « Depuis l’annonce de la hausse des prix de l’électricité, il y a une semaine, aucun responsable de la boite n’avait pris la parole pour expliquer cette mesure. Finalement, c’est le Directeur général, Pape Demba Bitèye, qui est monté au créneau à travers une conférence de presse ».


Pape Demba Bitèye « a confirmé cette hausse qualifiée, par euphémisme, de +réajustement tarifaire+ qu’il estime +inévitable+ (…) +pour permettre à la Senelec+ de réaliser les objectifs de performance qui lui sont fixés par l’Etat dans un contrat de performance liant les deux parties », explique le journal.


« Seuls 611 203 ménages (seront) épargnés par la hausse sur les 1 131 053 clients de la Senelec », précise M. Bitèye dans les colonnes de Vox Populi.


Mais, malgré ces explications du Dg de la Senelec, Le Quotidien estime que « Le courant ne passe pas » et informe que « Pour s’opposer à la décision des autorités d’augmenter le prix de l’électricité, les membres de la plateforme Aar li nu bokk (société civile) appelent les Sénégalais à le combat +farouchement+ ».


« Frapp/France dégage (société civile) annonce déjà une manifestation aujourd’hui à l’ex-Place de l’Obélisque devenue Place de la Nation », annonce le même journal.


Les quotidiens sénégalais se sont par ailleurs intéressés à la fin des auditions dans « l’affaire Petro-Tim ». A ce propos, le quotidien Enquête parle d’« Un scandale sans suspect » et écrit ceci : « Malgré les deux mois d’audition devant les enquêteurs de la Division des investigations criminelles, presque un mois devant le doyen des juges d’instructions, les autorités judiciaires semblent avoir du mal à trouver un inculpé dans l’affaire Petro-Tim. Ce qui fait croire à certains que le dossier file droit vers un enterrement de première classe ».


Dans les colonnes de Sud Quotidien, « le professeur de Droit à l’Ucad, Iba Barry Kamara, explique qu’il revient (au doyen des juges, Samba Sall) la décision, soit d’ordonner un non-lieu ou un renvoi devant les juridictions s’il trouve des éléments pouvant justifier la culpabilité des personnes citées dans cette affaire. Cela en toute souveraineté, même si le procureur n’est pas d’accord ».


En Sport, le quotidien spécialisé Stades revient sur ce qu’il qualifie d’un « Explosif Liverpool/Naples » et de « L’électrique Barça/Dortmund » notant que « la soirée promet d’être particulièrement animée par +ces+ deux chocs (car) aucun des quatre clubs n’a encore validé sa qualification » pour les huitième de finale de la Ligue européenne des champions.

ARD/te/APA

Réagir à cet article