Sénégal-Presse-Revue

La propagation du Covid-19 inquiète la presse sénégalaise

APA-Dakar (Sénégal) Par Abdourahmane Diallo

Les quotidiens sénégalais parvenus ce mardi à APA traitent essentiellement de la pandémie du coronavirus, insistant sur sa propagation rapide dans le pays.

« La pente dangereuse », barre à sa Une Walf Quotidien, notant que « La situation du Covid-19 au Sénégal se complique ». En effet, souligne le journal, « Rien que pour la journée d’hier, et pour la première fois, 20 cas positifs ont été recensés (…) +et+ que deux patients sont dans un état grave ». « D’ailleurs, l’un d’entre eux est sous assistance respiratoire », ajoute le journal.

« Si les cas graves augmentent, le Sénégal risque d’avoir plus de décès que la France, l’Italie ou l’Espagne », alertent des médecins sénégalais dans les colonnes de L’Observateur. Le même journal explique par ailleurs « Pourquoi le +test massif+ est impossible au Sénégal ».

Sous le titre « Menace de flambée ! », Sud Quotidien informe qu’une « urgence de covid-19 (a été) signalée au Sénégal (et que) de nouveaux sites de prise en charge (sont) ouverts à Dakar ».

Le même journal donne ensuite la parole au directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire, Docteur Abdoulaye Bousso qui fait savoir que les cas de contaminations de Covid-19 importés pourraient se poursuivre jusqu’en début avril.

« Aujourd’hui, jusqu’au 4 avril, nous devons nous attendre à avoir des cas importés. Toutes ces personnes sont rentrées à la veille de la fermeture des frontières. Nous nous attendons à avoir des cas importés positifs qui vont avoir des cas secondaires », a expliqué Docteur Bousso.

Ce dernier répondait ainsi aux multiples interpellations sur les cas importés qui lui ont été adressées par les populations alors que toutes les frontières ont été fermées depuis le 20 mars dernier.

Face à la flambée des cas du Covid-19, L’AS quotidien signale que « Le confinement total (est de plus en plus) agité ».

« De jour en jour, le coronavirus gagne du terrain au Sénégal avec le nombre de cas qui cesse d’augmenter. Les mesures  prises par les autorités pour ralentir la courbe de contamination n’ont pas encore porté leurs fruits. La question qui se pose aujourd’hui est de savoir si le pays ne va vers un confinement total avec toutes les difficultés que cela pourrait engendrer », écrivent à ce propos les confrères du Le Quotidien.

Sous un autre angle, le même journal fait la corrélation entre évolution du Covid-19 et situation économique et arbore ce titre : « L’alarme ! ».

« De 6,4% en 2018, la croissance du Produit intérieur brut (Pib) du Sénégal a chuté à 5,2% en 2019, révèlent les Comptes nationaux trimestriels du 4ème trimestre 2019 rendus publics par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Anssd) », soulignent nos confrères.

Ces derniers font remarquer que « Dans ses projections, le Sénégal avait tablé sur un taux de croissance de 6% ».

Sous le titre « Virus à diverses manifestations », le quotidien national Le Soleil aborde divers aspects de cette pandémie et informe que cette dernière peut avoir « D’autres symptômes +inattendus+ en plus du mal de gorge, des douleurs musculaires et des maux de tête ».  

ARD/te/APA

Réagir à cet article