Sénégal-Presse-Revue

L’actualité politique s’offre la Une des quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré

La presse sénégalaise reçue lundi à APA accorde un traitement de faveur à l’actualité politique, dominée par la présidentielle du 24 février 2019.

« Présidentielle 2019-Confrontation ouverte entre Sonko et le Macky : La bataille avant…l’heure ! », s’exclame Sud Quotidien.

Nos confrères informent que Ismaïla Madior Fall, ministre de la Justice, Mimi Touré, mandataire du candidat Macky Sall et Aymérou Gningue, président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (majorité) sont aux avant-postes.

Pendant ce temps, « Sonko brûle le Macky à Ziguinchor (sud) et la commission d’enquête parlementaire » annoncée par Aymérou Gningue sur l’affaire des 94 milliards f cfa.

« Enquête parlementaire dans l’affaire des 94 milliards-La fin de non-recevoir de Sonko », informe EnQuête qui consacre sa Une à un dossier sur la présidentielle, avec ce titre : « A l’épreuve des fake news ».

Ce quotidien rapporte qu’avec près de 300 sites d’informations au Sénégal, « les fake news ont vite fait de s’installer ».

A la Une de Walf Quotidien, Madické Niang, candidat à la présidentielle affirme : « Il faut déloger les corps de contrôle du Palais. On a besoin d’un Conseil constitutionnel dirigé par de véritables sages. Je compte sur l’électorat du Pds qui devrait naturellement me soutenir ».

« Candidat à sa propre succession-Macky : atouts, faiblesses et risques », titre Vox Populi, soulignant qu’au-delà du bilan, Macky Sall se révèle (comme) un grand stratège et fin manœuvrier.

Parlant des ralliements, Le Quotidien note dans sa manchette que « Mamour Cissé et Braya sont sur le cheval de Macky ».

Le Soleil revient sur la ziarra omarienne à Dakar et constate des « prières pour une élection apaisée ».

A propos du temps d’antenne (7 minutes) pour les candidats à la présidentielle, Sud Quotidien indique que « Madické ouvre le bal, Sonko conclut ».


TE/APA

Réagir à cet article