à l'instant

    • Cinq éléments de Boko Haram arrêtés à N’Djaména

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé - — L’armée tchadienne a arrêté, lundi à N’Djamèna, cinq éléments de la secte terroriste Boko Haram qui étaient parvenus à s’infiltrer au Tchad par la région du Lac (environ 300 km à l...

    • Guillaume Soro, président du Comité politique, rencontre Bédié à...

      APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) — L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, président du Comité politique, rencontre samedi le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) Henri...

    • La CMA renonce à réglementer la vie publique à Kidal

      APA – Dakar (Sénégal) De notre correspondant : Alou Diawara - — La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) annonce, dans un communiqué reçu mardi à APA, avoir renoncé aux mesures qu’elle avait prises pour réglementer la vie publique à Kid...

    Mauritanie-Culture-Festival

    Lancement du 10è Festival des Nomades en Mauritanie

    APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondent : Mohamed Moctar

    La 10e édition du Festival des Nomades a été lancée, jeudi soir au nord de Nouakchott, avec des courses de chevaux et de chameaux, des chants folkloriques et des expositions de l’artisanat, a-t-on appris auprès du ministère de la Culture, vendredi à Nouakchott.

    La présente édition organisée sous le thème « L’authenticité nationale pour rejeter la violence et la haine » se propose de souligner le rôle de la culture dans le renforcement des relations internationales et dans le rapprochement des peuples.

    Elle connait une présence canadienne matérialisée notamment par l’ambassadeur de ce pays résidant au Maroc et une mission artistique canadienne.

    Dans un mot à l’ouverture de l’évènement, le ministre mauritanien de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement, Sidi Mohamed Ould Maham, s’est appesanti sur la relation intime liant la vie nomade et les valeurs chevaleresques.

    Il a également considéré que ce festival offre une opportunité réelle pour faire connaître les valeurs exemplaires de la société nomade, rappelant le rôle fondamental que joue la culture dans la promotion du secteur touristique.

    De son côté, le promoteur du festival qui dure 10 jours, Mohamed Mahmoud Ould Atigh, a expliqué que la présente manifestation a pour but de faire connaitre la culture des nomades transhumants mauritaniens qui ont vécu sur cette terre pendant les siècles passés.

    Il s’agit particulièrement de vulgariser les valeurs, la culture et les traditions de la Mauritanie, a-t-il précisé.


    MOO/te/APA

    Réagir à cet article