Côte d'Ivoire-Economie-Environnement

Lancement d'une association pour trouver une « solution durable » aux déchets plastiques en Côte d'Ivoire

APA-Abidjan ( Côte d'Ivoire)

Des entreprises du secteur privé et public ivoirien, ont lancé officiellement jeudi à Abidjan, l'Association ivoirienne de valorisation des plastiques (AIVP), une plateforme qui vise à trouver une « solution durable » aux déchets plastiques dans le pays.

Cette organisation composée d'une vingtaine d'acteurs du privé et du public, s'est fixée un objectif de zéro déchet plastique non valorisé en Côte d'Ivoire à fin 2030.

« L'association vise à répondre aux objectifs de développement durable à travers l'éducation des populations au changement de comportement et la gestion des déchets plastiques », a indiqué dans une adresse, Thomas Caso, le directeur général de Nestlé Côte d'Ivoire, membre de cette association. 

Poursuivant, M. Caso qui assure la vice-présidence de cette organisation, a assuré qu'au-delà des actions de cette plateforme, son entreprise a pour ambition de recycler 100% de ses emballages. «Nous souhaitons jouer notre rôle de locomotive et de leader afin que d'autres entreprises nous rejoignent... La protection de l'environnement est l'affaire de tous, unissons-nous», a-t-il plaidé.

Auparavant, Don Dussey, le président de l'AIVP, a soutenu que le vrai problème des déchets est celui de leur valorisation. « Le problème n'est pas le plastique. Le problème, c'est l'utilisation que les hommes font du plastique. C'est pour donner une plus-value au plastique que cette plateforme a été mise en place», a expliqué M. Dussey.

De son côté, Lanzeni Ouattara, le directeur général de l'assainissement et de la salubrité, a rappelé l'engagement du gouvernement ivoirien à promouvoir la valorisation des déchets plastiques dans le pays.

« La valorisation des déchets plastiques apparaît comme un moyen pour juguler ses effets néfastes sur la santé », a estimé M. Ouattara qui représentait la ministre Anne Désirée Oulotto. Par ailleurs, il a réaffirmé le soutien de l'exécutif ivoirien à cette initiative appelant les membres de l'AIVP à poser des « actions concrètes».

Dans le même élan, Claude Koutouan qui représentant la Confédération générale des entreprises de Côte d'Ivoire ( CGECI),  a dit à son tour, le soutien du patronat ivoirien à cette plateforme.

Créée en octobre 2019, l'Association ivoirienne de valorisation des plastiques (AIVP) s'est fixée pour missions de mutualiser les efforts des acteurs du secteur privé et public pour créer un système coordonné de gestion des déchets plastiques et promouvoir l'économie circulaire auprès des entreprises et des pouvoirs publics.

LB/ls/APA

Réagir à cet article