Sénégal-Presse-Revue

Le Coronavirus se paie la Une des quotidiens sénégalais

APA-Dakar (Sénégal) Par Edouard Touré

La presse sénégalaise parvenue, jeudi à APA, traite de l’épidémie du Coronavirus qui sévit en Chine, se focalisant ainsi sur les Sénégalais bloqués à Wuhan avec la sortie, hier, de leurs parents réclament leur rapatriement.

« Rapatriement des Sénégalais de Wuhan-Les parents supplient Macky » qui dit que l’Etat n’a pas les moyens de le faire, rapporte Le Quotidien dans sa manchette.

« On ne peut pas comprendre qu’un Chef de l’Etat s’adresse à la Nation pour dire que la République n’a pas les moyens de rapatrier 13 étudiants. Cela nous a fait un choc terrible », déplore dans Le Quotidien Abdoulaye Sylla, un des parents de ces étudiants.

Pour Walf Quotidien, en décidant le « non-rapatriement des étudiants sénégalais de Wuhan », « la pilule de Macky ne passe pas » car, « les parents doutent de ses arguments » même si l’Etat, par le biais du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, « campe sur sa décision ».

Selon Diouf Sarr, « le Sénégal n’a pas ce moyen » de rapatrier ses étudiants de Wuhan, mais que le gouvernement est à leurs côtés à travers sa représentation diplomatique et son partenaire l’Etat chinois.

Quoi qu’il en soit, L’As note que « Dakar (est déjà) en alerte » et que « les parents des étudiants exigent leur exfiltration immédiate ».

« Epidémie Coronavirus-L’Etat rectifie le tir », titre EnQuête, soulignant qu’après une communication bancale, l’Etat se ressaisit, en faisant l’état des lieux de sa force de riposte.

« Nous n’avons pas peur, comme je le disais avec Ebola, d’avoir des cas…», rassure Dr Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous).

De son côté, le quotidien national informe que le président chinois, « Xi Jinping écrit à Macky » après la lettre de solidarité du Chef de l’Etat sénégalais à propos de l’épidémie du Coronavirus.

En politique, Le Quotidien met le focus sur l’adoption des termes de référence du Dialogue national, mais note que « le PSE (Plan Sénégal Emergent) bloque le dialogue ». Mais pour Bamba Ndiaye, porte-parole du jour, les termes de référence déterminent le reste ».

Sud Quotidien s’intéresse à la création envisagée par Macky Sall d’une commission chargée du suivi des recommandations de la Cour des comptes et s’exclame : « Gouvernance…Bis repetita ! »

Plongeant dans la crise au sein des entreprises sénégalaises, L’Observateur note une « série noire de licenciements massifs » avec plus de 5000 emplois jetés dans la rue.

TE/APA

Réagir à cet article