à l'instant

    Côte d’Ivoire-Presse-Revue

    Le PM Amadou Gon Coulibaly en vedette à la Une des journaux ivoiriens

    APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

    Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly est en vedette à la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, vendredi, sur l’ensemble du territoire national, au lendemain de sa 3è conférence de presse bilan depuis sa nomination à la tête de la primature du pays.

    Amadou Coulibaly face à la presse hier : « le gouvernement est au travail, la Côte d’Ivoire avance (…) Nous sommes déterminés à améliorer les conditions de vie de tous, notamment des jeunes», rapporte Fraternité Matin. « Au-delà des divergences politiques, il n’y a qu’une seule Côte d’Ivoire » par ricochet « la recomposition du paysage politique en cours ne doit pas inquiéter », ajoute-t-il en couverture du journal gouvernemental avant de rassurer dans Le Jour Plus que « nous aurons des élections en 2020 » et « rien ne va se passer ». 

    « Soyons mesurés pour n’effrayer personne (…) Ne nous faisons pas peur, ne faisons pas peur aux autres pour rien », martèle le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly dans les colonnes de L’Intelligent d’Abidjan. 

    Pour Le Rassemblement, Gon Coulibaly était « très décisif hier » autant sur les dossiers d’économie que de politique nationale, quand Le Mandat précise qu’il a parlé « sans détours sur des sujets brulants » d’actualité tels que la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), la Couverture maladie universelle (CMU) ainsi que sur la reprise des cours dans les établissements secondaires publics. 

    Ce qui fait dire à L’Expression que « le PM a rassuré les Ivoiriens sur les questions se rapportant au front social, à la réforme de la CEI et à la croissance économique. De son côté, Le Patriote parle d’un « magistral AGC (ndlr : Amadou Gon Coulibaly» face à la presse, hier, là où moins enthousiaste, LG Infos estime  que Gon Coulibaly a persisté dans « le chantage », relativement au sujet sur la crise à l’école malgré la bonne volonté des enseignants. 

    « S’ils lèvent leur mot d’ordre, on dégèle leurs comptes », a notamment clarifié M. Coulibaly lors de sa conférence de presse, placarde ce journal proche de l’opposition pour étayer ses assertions. Ce qui fait écrire à Générations Nouvelles qu’après les intimidations, les chasses aux sorcières, et la gestion de la grève à l’école, « Amadou Gon confirme la dictature du régime ». 

    D’où cette conclusion de Le Quotidien d’Abidjan qui estime que « le Premier ministre se moque des Ivoiriens ».

    CK/hs/ls/APA

    Réagir à cet article