Maroc-Social-Mutualité

Maroc/Mutualité: La MGPAP fait de la bonne gouvernance son credo

APA-Rabat (Maroc)

-- Par Hicham Alaoui -- La Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques (MGPAP) a pris l'engagement infaillible de graver les notions de bonne gouvernance, de transparence, de redevabilité, de rationalisation de ses dépenses, d'efficacité, d'efficience et de participation citoyenne, au coeur de sa gestion quotidienne.

Ces valeurs et principes fondamentaux de l’action de cette Mutuelle, qui vient de fêter ses 70 ans, président à la stratégie menée par cette entité mutualiste portant sur une trilogie d’axes à savoir : rapprocher, améliorer et diversifier les services fournis aux adhérents et leurs ayant-droits.

Pour rappel, la MGPAP compte plus de 435.000 adhérents et près de 1,5 million de bénéficiaires de ses services consistant, entre autres, en la couverture médicale complémentaire, la facilitation de l’accès aux soins médicaux, les prestations de prévoyance sociale ou encore les prestations directes dans le cadre des œuvres sociales et sanitaires.

Cet engagement s’est traduit clairement lors du Conseil d’Administration de la MGPAP, tenu récemment à Khemisset (environ 80 km à l’Est de Rabat), avec comme points d’orgue la gestion administrative et financière de la Mutuelle.

Ainsi, le Conseil a approuvé à l’unanimité les comptes au titre du premier semestre 2018, ainsi que la note de cadrage pour le projet de budget 2018 et le planning de sa préparation, indique un communiqué de la MGPAP parvenu mercredi à APA.

À cet égard, les membres du Conseil d'Administration ont exprimé leur « satisfaction » quant aux résultats positifs obtenus au cours du premier semestre 2018, ce qui reflète clairement « la consécration des principes de la gouvernance et de la politique de rationalisation des dépenses menée par les instances décisionnelles de la Mutuelle ».

Dans ce sillage, le Conseil a relevé la stabilité des dépenses de la MGPAP durant ce semestre, tandis que ses recettes ont affiché une hausse de plus de 21% au cours de cette même période.

Dressant une évaluation de la journée d’étude organisée le 29 juin, 2018 à Marrakech, en marge de la 70ème session de l’Assemblée générale de la MGPAP, sous le thème « le nouveau modèle de développement au Maroc », les membres du Conseil se sont « hautement » félicités de la réussite de cette rencontre non seulement en ce qui concerne la « qualité » et le « poids » des intervenants mais également les recommandations issues de ce conclave.

Ces recommandations ont appelé à enclencher une nouvelle dynamique de nature à surmonter les entraves pouvant empêcher le secteur de la mutualité de remplir les missions qui lui sont dévolues, tout en accordant à ce secteur la place qui lui échoit en tant que pilier incontournable de l’économie sociale et solidaire, et en tant qu’acteur majeur dans la concrétisation d’un nouveau modèle de développement au Maroc qui satisfait les besoins économiques et sociaux des différentes couches sociales.

Dans sa stratégie ambitieuse tendant à servir au mieux ses adhérents, la MGPAP s’est lancée dans une kyrielle de projets visant à renforcer le développement humain durable et la justice sociale et spatiale. Il s’agit de la régionalisation et de la politique de proximité, la facilitation de l’accès aux soins médicaux, la diversification et le développement des prestations et l’allègement du fardeau des dépenses qui pèsent sur les ménages, la modernisation de l’administration et le développement du capital humain, la pérennisation de la viabilité financière, le renforcement du cadre juridique et le leadership de la MGPAP dans le système mutualiste national, régional et international.

Au niveau continental et international, la MGPAP, fort de son potentiel humain et managérial, a réussi un rayonnement sans précédent aux niveaux africain et international dans les domaines de la mutualité, la couverture de la santé et de la protection sociale. Elle a, ainsi, remporté la présidence de l’Union africaine de la Mutualité pour la troisième fois consécutive en 2017 en la personne du Président de son Conseil d’Administration, Abdelmoula Abdelmoumni. Elle a été aussi élue vice-présidente en charge de l'Afrique et du Moyen-Orient au sein du comité technique de l’AISS en 2017.

En plus d'être un membre fondateur de l'Union Mondiale de la Mutualité (UMM), fraîchement créée (5 juin 2018), la MGPAP a été élue vice-président de cette organisation internationale, et chargé de l’Afrique et du Moyen-Orient. Cette structure mutualiste mondiale est ouverte non seulement aux organisations mutualistes opérant dans le domaine de la santé mais également celles oeuvrant dans les domaines sociaux, économiques et productifs.

HA/APA

Réagir à cet article