Nigeria-Chine-Coopération

Nigeria/Chine: signature d’un accord sur le pipeline Abuja-Kaduna-Kano

APA-Abuja (Nigeria)

Malam Mele Kyari, le Directeur général de la société nigériane de pétrole (NNPC), a annoncé, jeudi à Abuja, que la société chinoise Petroleum Pipeline Engineering Company Limited (CPPECL) et le consortium Brantex ont conclu un accord pour le lancement des travaux du projet de pipeline Abuja-Kaduna-Kano (AKK).

Kyari, qui a annoncé la nouvelle à l’accueil du Président de la CPPECL, Sun Quanjun, et du patron du consortium Brantex au siège de la NNPC à Abuja, a indiqué que la NNPC va soutenir la CPPECL et le consortium Brantex pour que le projet soit mené à bien dans les délais et limites budgétaires impartis.


Un communiqué publié, jeudi à Abuja par la NNPC, indique que Kyari qui a rencontré les responsables chinois mercredi, a déclaré que le projet AKK va  résoudre le problème du déficit d’électricité au Nigeria.


Il a exhorté la China Pipeline Company à utiliser ce projet comme plate-forme pour d’autres opportunités plus importantes dans les projets de pipeline dans l’industrie du pétrole et du gaz.


« Nous pensons que vous pouvez concrétiser le projet AKK. Si vous exécutez le projet AKK, nous aiderons également votre entreprise à développer son empreinte au Nigeria. Je vous assure que ce partenariat sera bénéfique pour nous tous et apportera de la valeur au peuple nigérian », a-t-il ajouté.


Quanjun a auparavant indiqué que son entreprise et le consortium Brantex sont prêts à assurer le succès du projet conçu avec un nouveau système de pipeline permettant de garantir l’intégrité du projet pendant plusieurs décennies.




MM/GIK/fss/te/APA

Réagir à cet article