à l'instant

    Mauritanie-Société

    Nouakchott veut mobiliser ses partenaires sur la lutte contre le travail forcé

    APA-Nouakchott (Mauritanie)

    Les autorités mauritaniennes ont entamé un travail de sensibilisation des partenaires du pays sur la question de la lutte contre toutes les formes de travail forcé à l’étranger.

    C’est dans ce cadre qu’une table ronde est organisée, jeudi à Nouakchott, pour mobiliser les partenaires pour l'obtention de fonds permettant de financer la lutte contre l'exploitation humaine qui conduit au travail forcé à l'étranger.

    Organisé par le ministère mauritanien de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l’administration, cette table ronde donnera lieu à des présentations d’exposés visant à démontrer l’importance du plan élaboré à cette fin.

    Ce plan, mis en œuvre pour la période 2018-2019, répartit le pays en 4 zones où sera menée la campagne de sensibilisation sur les méfaits dudit phénomène.

    Selon le secrétaire général du ministère mauritanien de la Fonction publique, du Travail et de la Modernisation de l'administration, Ahmed Ould Mohamed Mahmoud Ould Deh, la rencontre s’inscrit dans le cadre du Projet d'appui à la liberté de circulation et aux migrations en Afrique.

    Le projet en question est mis en place par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), en partenariat avec l'Union européenne et sous la supervision et l’exécution du Centre international de développement des politiques migratoires dans les pays d'Afrique de l'Ouest.

    Ce centre couvre notamment la Mauritanie, le Mali, la Guinée, le Sénégal, la Gambie et la Guinée Bissau.


    MOO/te/APA

    Réagir à cet article