Côte d’Ivoire-Presse-Revue

Politique et justice se partagent la Une des journaux ivoiriens

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

Des sujets de politique nationale ainsi que le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI) se partagent la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national.

« PDCI-RDA/ Déclaration de non-rupture et de paix : la liste des premiers secrétaires de section signataires, placarde le journal gouvernemental Fraternité Matin ».

« Rapprochement avec Ouattara, après les 4 vérités du président de leur parti : voici une autre liste de cadres du PDCI (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) qui se dressent encore contre Bédié », reprend Soir Info à côté de Le Jour Plus qui donne la parole à ces pétitionnaires pour expliquer les raisons de leur refus d’une rupture entre leur formation politique le PDCI et le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

Dans le même élan mais se voulant beaucoup plus objectif, Le Rassemblement élargit le champ de son panel en ouvrant ses colonnes à des ivoiriens, qui, à leur tour «haussent le ton» face à cette situation de brouilles Bédié-RHDP, représentant une véritable menace sur la paix.

« Les démons préparent d’autres Blé Goudé (…) Nous n’avons plus besoin de troubles », se sont entre autres exprimés quelques ivoiriens dans ce journal. Ce qui fait dire à Le Patriote que le RHDP doit passer à la vitesse supérieure après la radicalisation du PDCI de Bédié.

Toujours en page politique, Le Rassemblement annonce un changement de cap de la formation politique Liberté et démocratie pour la République (LIDER) de l’ancien président de l’Assemblée nationale Mamadou Koulibaly qui a décidé de rejoindre le RHDP.

« Plateforme des houphouëtistes : LIDER adhère au RHDP », renchérit Le Patriote.

La presse ivoirienne s’intéresse également au procès en cours à la CPI de l’ancien président Laurent Gbagbo et de son ex-ministre de la jeunesse Blé Goudé. A ce propos, Le Quotidien d’Abidjan explique à son lectorat comment la France prépare « la sortie de Gbagbo », là où sceptique, Notre Voie fait observer une décision des juges qui « inquiète ».

 Des journalistes Sud-africains catégoriques : « il est temps que la CPI libère Gbagbo », rapporte pour sa part LG Infos, quand L’Inter dévoile «des erreurs de traduction dénoncées dans le procès de Gbagbo ».

CK/ls/APA

Réagir à cet article