à l'instant

    Togo-Energie

    Rencontre Ségolène Royal-Faure Gnassingbé autour de l’électrification

    APA-Lomé (Togo)

    Ségolène Royal, l’ancienne ministre française de l’Ecologie a échangé, mardi à Lomé, avec le président Faure Gnassingbé sur la politique nationale d’électrification du Togo et l’engagement du pays dans la mise en œuvre des recommandations de la COP 21, a appris APA auprès de la présidence de la République.

    « La coopération énergétique et les efforts du Togo dans ce domaine ont été au centre des discussions entre les deux personnalités. L’envoyée spéciale du président Emmanuel Macron pour la mise en œuvre de l’Alliance Solaire Internationale (ASI) a notamment salué la politique nationale d’électrification du Togo et l’engagement du pays dans la mise en œuvre des recommandations de la COP 21 », explique la présidence dans un communiqué.

    « Le Togo est un membre exemplaire de l’ASI parce qu’il a fait l’un des meilleurs plans de projection de raccordement à l’électricité notamment solaire. Le pays prévoit le raccordement de toute la population à l’électricité à l’horizon 2030. C’est un projet très concret avec une feuille de route très opérationnelle », a indiqué Ségolène Royal, attendue demain mercredi à la table-ronde des bailleurs de fonds et investisseurs pour le lancement officiel de la nouvelle stratégie d’électrification du Togo.

    Le taux d’électrification au Togo est de 47%, selon le dernier rapport sur les progrès énergétiques publié le 02 mai 2018. Pour améliorer ce chiffre, le gouvernement a lancé en 2017 un projet d’électrification rurale dénommé Cizo, qui, en langue locale, signifie « allume le feu ».

    La phase pilote de ce projet vise 20 000 ménages dès 2019 et 300 000 d’ici à l’année 2022. « Les premiers foyers connectés parlent avec enthousiasme de réels changements dans leur quotidien, du jour au lendemain. Nous mettons aussi l’accent sur l’installation de mini-centrales photovoltaïques », a commenté le président togolais lors de son intervention, en mars dernier, au Sommet de lancement de l’Alliance Solaire Internationale (ASI) à New Dehli (Inde).


    NML/te/APA

    Réagir à cet article