Sénégal -Desastre -Electricité

Une partie de Dakar privée d’électricité suite à un incendie dans un parc de vente de bois

APA- Dakar (Sénégal)

Une partie de Dakar, la capitale du Sénégal, est privée d’électricité depuis vendredi matin, à la suite d’un violent incendie survenu dans un immense parc de vente de bois situé à Pikine (5 kms à la sortie de Dakar), occasionnant des dégâts matériels estimés à plusieurs centaines de millions de francs CFA.

Aucune perte en vie humaine n’a été notée dans ce sinistre.

Le sinistre qui s’est déclaré vendredi matin à l’aube, a endommagé les fils haute tension de la Société nationale d’électricité (Senelec) qui surplombent les lieux, privant ainsi d’électricité de nombreuses localités de la région de Dakar.

En visite sur les lieux du sinistre, alors que les sapeurs-pompiers s’échinaient huit heures durant à éteindre le feu, le Directeur General de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, dans des propos rapportés par la presse locale, a annoncé le dépôt d’une plainte contre x, après avoir exprimé sa solidarité aux victimes de l’incendie et ses excuses aux populations de Dakar privées d’électricité.

« L’électricité est pour l’essentiel produite hors de Dakar…(…). Ce qui fait qu’une bonne partie des populations de Dakar sera privée d’électricité  jusqu’à  réparation, car sur les 250 mégawatts qui permettent d’alimenter Dakar en moyenne dans cette période où il fait un peu moins chaud on a un déficit de 105 mégawatts », a expliqué Cissé.

Le Directeur Général de la Senelec a aussi pointé du doigt les branchements clandestins et l’occupation anarchique des emprises de la société d’électricité qui ne cessent selon lui, de constituer une véritable épée de Damoclès.

« Des gens construisent sur des câbles enterrés de Senelec et des fois quand des pannes sont notées, les techniciens mettent plusieurs heures à rechercher des câbles enfouis dans des maisons », se plaint-il.

OF/APA

Réagir à cet article