Mauritanie: des « passages secrets d'infiltration » sur le fleuve Sénégal (Armée)

Mauritanie - Coronavirus - Frontières


Dans un contexte de fermeture des frontières à cause de la pandémie du Covid-19, la marine mauritanienne a « découvert des passages secrets d’infiltration sur le fleuve Sénégal », selon le chef d'état-major général des Armées, le général de division Mohamed Cheikh Mohamed Lemine.

Nous avons mis la main sur ces passages qui peuvent être utilisés pour s'infiltrer en Mauritanie, a affirmé le général Lemine, lundi lors d'une tournée sur la zone frontalière avec le Sénégal.

Cette tournée a pour but d'inspecter le dispositif de contrôle frontalier mis en place pour empêcher l'infiltration de personnes à partir des pays voisins dans le cadre de la prévention de la propagation du Covid-19.

Pendant son déplacement, le chef d'état-major général des Armées a par ailleurs donné l'ordre de sécuriser trois îles se trouvant dans le tronçon Rosso – N'diago.

Il a également instruit ses services de créer trois nouveaux postes de contrôle et d'organiser des patrouilles mobiles le long de ce tronçon.

La Mauritanie a déjà découvert 5 cas de coronavirus dont l'un est décédé et deux sont guéris.

Elle contient, à la date du dimanche 5 avril courant, un total de 1.377 confinés sur l'ensemble du territoire national dont 685 dans la capitale Nouakchott.

MOO/cgd/APA

Dans la même Rubrique
Covid-19 : le Rwanda renforce ses capacités de dépistage
Afrique du Sud : un syndicat d'enseignants contre la réouverture des écoles
Covid-19: l'UA intensifie la lutte contre la pandémie- (Ramaphosa)