Dix-huit personnes interpellées à Abidjan après le saccage d'un site de dépistage du Covid-19

Côte d'Ivoire-Société-Santé


Quelque dix-huit personnes ont été interpellées à Abidjan après le saccage dans la nuit de dimanche à lundi d'un site de dépistage du Covid-19 en construction à Yopougon dans l'Ouest de la capitale économique ivoirienne, a annoncé lundi, Bleu Charlemagne, le porte-parole de la police nationale ivoirienne.

« En termes de bilan, nous avons interpellé à ce jour 18 individus qui répondront de leurs actes devant les tribunaux », a dit M. Bleu qui s'exprimait sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, service public).

« Ce désordre qui s'est installé ne passera pas par les forces de défense et de sécurité. Et nous serons intransigeants là-dessus parce que la majorité des ivoiriens aspirent à avoir une bonne santé», a estimé le porte-parole de l'institution policière ivoirienne.

Auparavant le préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, qui a assuré que le site saccagé sera bel et bien construit, a indiqué également que ces centres dépistage du Covid-19 seront mis en place dans toutes les communes d'Abidjan.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un site de dépistage de la maladie à Covid-19 en construction à Yopougon dans l'ouest d'Abidjan, a été saccagé par les populations riveraines qui estiment que leur santé sera en danger en raison de la proximité de leurs habitations.

Les autorités sanitaires ivoiriennes ont décidé, en plus des centres de prise en charge, de construire dans plusieurs communes d'Abidjan des sites de dépistage du Covid-19 pour lutter contre la propagation de cette maladie dans le pays.

En Côte d'Ivoire, à ce jour, 261 cas de maladie à Coronavirus ont été officiellement confirmés avec 03 décès et 37 cas de guérison.

LB/ls/APA

Dans la même Rubrique