Nafissatou N'diaye Diouf nommée directrice de communication par intérim de la BAD

Côte d’Ivoire-BAD-Nomination


Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) annonce la nomination de Mme Nafissatou N’diaye Diouf au poste de directrice par intérim du département de la communication et des relations extérieures de l’institution, dans une note transmise lundi à APA.

Mme Nafissatou Diouf, de nationalité sénégalaise, occupait précédemment le poste de cheffe de division au sein du Département de la communication et des relations extérieures (PCER) de la banque. Selon la note, sa nomination est en vigueur depuis le 1er avril 2020.

Elle remplace à ce poste Victor Oladokun, chef du département de la communication et des relations extérieures de l'institution, admis faire valoir ses droits à la retraite.

Pour Akinwumi Adesina, « Nafissatou Diouf est une professionnelle reconnue dans le secteur de la communication et des relations extérieures ». Il se dit « convaincu » qu'elle « saura diriger le Département PCER en cette période critique, où la banque prend des mesures nécessaires pour répondre à l'évolution rapide de la situation induite par l'épidémie de Covid-19. »

Nafissatou Diouf jouit d'un parcours universitaire de haut niveau et d'une expérience de plus de 20 ans dans les domaines de la communication d'entreprise, des relations publiques, du journalisme et du développement numérique et médiatique.

Nommée cheffe de division du département communication en 2018, Nafissatou Diouf a installé et dirigé une équipe internationale de rédacteurs, éditeurs et spécialistes du numérique et des médias afin de développer la couverture et la sensibilisation aux objectifs stratégiques de la banque.

Entre 2016 et 2018, Nafissatou Diouf était consultante en communication au sein du Complexe du secteur privé et de l'infrastructure de la Banque. Avant de rejoindre la BAD, elle a fondé et assuré la direction générale de l'agence 54 communication, à Dakar, au Sénégal, entre 2011 et 2017.

Durant sa carrière professionnelle, Nafissatou Diouf a occupé le poste de directrice régionale des relations publiques pour Francophone Africa ZK Advertising, à Johannesburg, en Afrique du Sud, où elle a fait preuve d'une grande aptitude au leadership interculturel.

Cette experte en communication a géré des équipes composées de professionnels des relations publiques, de directeurs de comptes et de représentants de pays dans sept pays africains - Gabon, Niger, Tchad, Madagascar, Burkina Faso, République démocratique du Congo et République du Congo.

Avant de travailler dans la communication d'entreprise, Nafissatou Diouf a travaillé comme journaliste pour l'agence de presse américaine Associated Press (AP), couvrant les conflits et les crises internationales en Afrique de l'Ouest et centrale, notamment au Liberia, en Côte d'Ivoire, en République démocratique du Congo, au Niger, en Mauritanie et en République centrafricaine.

Nombre de ses reportages ont été publiés dans des journaux internationaux tels que le Washington Post, USA Today, le Boston Globe et le LA Times. Nafissatou a également travaillé en tant qu'agent chargé des logiciels « Open Source » pour le Foreign Broadcast Information Service (FBIS), une division de la Direction de la science et de la technologie au sein de l'Agence centrale de renseignement (CIA).

De langue maternelle française, Nafissatou Diouf est titulaire d'une maîtrise en interprétation et traduction de l'université de Salford au Royaume-Uni, d'une licence en linguistiques appliquées de l'université de Thames Valley et d'un diplôme en journalisme et presse écrite de la London School of Journalism.

AP/ls/APA

Dans la même Rubrique
Côte d'Ivoire: la production brute d'électricité en hausse de 6,16% en 2019
Le Fonds des Nations unies pour la population équipe le personnel soignant contre la Covid-19 en Côte d'Ivoire
Le patron de la BAD clame son innocence des accusations portées contre lui
La BAD mobilise 264 millions d'euros pour soutenir le Maroc dans sa réponse à la pandémie de Covid-19
Covid-19: le Trésor ivoirien organise la première cotation virtuelle à la BRVM