Maroc : la croissance économique devrait se situer à 4% en 2021 (Banque mondiale)

Maroc-Economie


La Banque mondiale a estimé, jeudi, que la croissance de l'économie marocaine devrait se situer à 4% au titre de l'année 2021.

Selon l'économiste principal de la Banque mondiale (BM) au Maroc. Javier Diaz Cassou, cette prévision est due principalement à la hausse de la valeur ajoutée agricole et le lancement du plan de vaccination contre la pandémie du Covid-19.

Le responsable de la BM, qui intervenait lors d'une table ronde dédiée à la présentation du rapport de suivi de la situation économique du Maroc, a constaté qu'après deux années de forte chute due essentiellement à la sécheresse et à la mauvaise pluviométrie, une récupération de la valeur ajoutée agricole est prévue pour le Maroc.

Et d'ajouter que ces prévisions tiennent aussi compte des annonces faites par les autorités marocaines concernant le plan de vaccination.

Avant ces annonces, le taux de croissance prévu était de 3,3%. Il a été révisé à la hausse par la suite à 4%, a-t-il précisé.

À moyen terme, la croissance s'accélérait progressivement, mais le rythme et la durée de la reprise sont sujets à une grande incertitude, relève le rapport de suivi, précisant que la reprise économique post-Covid-19 serait prolongée, le PIB réel ne revenant qu'à la tendance pré-Covid, au plus tôt, en 2022.

Le tourisme, quant à lui, devrait se redresser à un rythme plus lent suite aux éventuelles vagues ultérieures de Covid-19, ainsi qu'en raison de la réduction des revenus et de l'épargne des ménages.

Le Rapport de suivi de la situation économique du Maroc, intitulé « De la riposte d'urgence à la reprise » est un document semestriel du Département économique de la Banque mondiale.

HA/APA

Dans la même Rubrique
Covid-19: Le Maroc dispose de 8 millions de doses de vaccin
L'OCP et le gouvernement du Nigeria s'engagent à développer l'industrie agricole nigériane
Maroc : Une année après la détection du premier cas Covid-19
Le Maroc apporte une contribution de 1 million de dollars au profit du peuple yéménite
Arise Infrastructures Services devient actionnaire d'Aera Group