Sahel : Macky Sall souhaite un renforcement de la Minusma

Sénégal - Onu - Sahel


Le chef de l’Etat sénégalais veut éviter que « l’Afrique devienne le sanctuaire du terrorisme international ».

Le président sénégalais, Macky Sall a appelé vendredi à New York à renforcer le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (Minusma).
Dans un contexte sahélien marqué par des groupes terroristes qui « continuent leurs attaques et pillages meurtriers contre des populations innocentes…nous continuons de plaider pour que la Minusma soit dotée d'un mandat robuste pour lutter efficacement contre les groupes terroristes », a déclaré Macky Sall dans son discours à la 76e Session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies.

« A défaut, il est essentiel que les pays membres du G5 Sahel bénéficient d'un appui conséquent dans le combat vital qu'ils mènent contre le terrorisme », a-t-il poursuivi, rappelant que le Sénégal contribue à hauteur de 1350 éléments dans les troupes de la Minusma dont le mandat a été prorogé d'un an en juin dernier.

Les quinze membres du Conseil de sécurité de l'ONU avaient adopté à l'unanimité la résolution 2584 qui décidait ainsi de la poursuite de la mission onusienne au Mali « jusqu'au 30 juin 2022, avec un effectif maximal qui reste fixé à 13.289 militaires et 1 920 policiers ».

Pays frontalier du Mali encore protégé des attaques djihadistes, le Sénégal reste tout de même « solidaire des pays frères durement éprouvés », a noté Macky Sall.

« Où qu'il puisse s'établir, le terrorisme reste une menace globale ; et le système de sécurité collective des Nations Unies doit le combattre. Nous ne devons pas accepter que l'Afrique en devienne le sanctuaire du terrorisme international », a-t-il laissé entendre.

ODL/te/APA

Dans la même Rubrique
Sénégal : la grève des transporteurs alimente la presse
Sénégal : Lamine Diack tire sa révérence
Variant Omicron : l'OMS invite l'Afrique à intensifier le séquençage
Sénégal : la presse relate la grève des transporteurs
Sénégal: Politique et Infrastructure au menu de la presse