Au Mali, les autorités veulent militariser la police et la protection civile

Mali - Police - projet de loi


Les autorités de la transition malienne ont adopté un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile.

Mercredi 5 octobre, le gouvernement de la transition malienne a pris une décision majeure.

A l'occasion du Conseil des ministres présidé par le Colonel Assimi Goïta, un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile a été adopté.

Selon le communiqué de cette réunion hebdomadaire reçu à APAnews, « cette militarisation » résulte des « recommandations des Assises nationales de la Refondation et « permettra de déployer la Police nationale dans les zones reconquises par l'Armée afin d'y assurer la sécurité des populations et de leurs biens et empêcher le retour des forces du mal ».

« Elle étendue à la Protection civile qui constitue le deuxième segment du ministère de la Sécurité et de la Protection civile avec la Police nationale pour permettre de couvrir l'arrière des forces engagées au combat en vue de préserver les acquis et sécuriser l'Administration et les populations », peut-on aussi lire dans le communiqué.

Le traitement des policiers et des fonctionnaires de la Protection civile qui seront engagés en opération a été évoqué. A en croire le communiqué du Conseil des ministres, ils « bénéficieront des mêmes avantages que les militaires ».

AC/APA

Dans la même Rubrique
Mali : frayeur après une prise d'otages au cœur de Bamako
Mali : Le premier ministre Choguel Maïga de retour aux affaires ?
Mali : l'Etat islamique s'approche de Gao