à l'instant

    • Le Cameroun en croisade contre le pillage de ses forêts et le bra...

      APA-Yaoundé (Cameroun) De notre correspondant : Félix Cyriaque Ebolé Bola - — Le ministre camerounais de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji a demandé, à travers une note circulaire adressée aux gouverneurs de région, préfets et sous-préfe...

    • Tchad : Kodi Mahamat nouveau président de la Ceni

      APA-N’Djaména (Tchad) De notre correspondant : Adam Hassane Deyé - — L’enseignant-chercheur Kodi Mahamat a été désigné président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), annonce dans un communiqué reçu à APA le Cadre national de di...

    • Nouakchott « regrette » la décision de Trump concernant le Golan

      APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondant : Mohamed Moctar - — La Mauritanie a dit « regretter profondément » la signature par le président américain Donald Trump d’un décret reconnaissant de facto « la souveraineté israélienne sur les plateau...

    Mauritanie-Télécom-Sanctions

    1,5 million de dollars d’amendes aux opérateurs de téléphonie mobile en Mauritanie

    APA-Nouakchott (Mauritanie) De notre correspondent : Mohamed Moctar

    L’Autorité de régulation des télécommunications a infligé une amende de plus d’un million de dollars aux trois opérateurs de téléphonie mobile en Mauritanie pour défaillance du service, selon un communiqué publié vendredi par le régulateur des Télécom.

    La part du lion de ces amendes est allée à Mauritel, filiale du groupe marocain Maroc Telecom, avec un montant de 37,7 millions d’Ouguiyas MRU (1million de dollars US), précise le communiqué.

    Les deux autres opérateurs, à savoir Mattel, filiale du groupe tunisien Tunisie Telecom, et Chinguitel, filiale du soudanais Sudatel, ont écopé respectivement de 12 millions d’Ouguiyas MRU (330.000 dollars US) et 10,7 millions d’Ouguiyas MRU (294.000 dollars US).

    Les sanctions infligées font suite à une mission de contrôle de la qualité de service Voix et Data offerte par les trois opérateurs de télécommunications électroniques, du 20 octobre au 25 novembre 2018.

    Les résultats de cette mission ont démontré que des manquements persistent à Nouakchott, la capitale, et dans plusieurs autres villes et axes routiers pour ce qui est des obligations prescrites dans le cahier des charges des différents opérateurs.

    Ces derniers avaient reçu de nombreuses mises en demeure sur la mauvaise qualité de service, notifiées à chacun d’entre eux depuis 2016.


    MOO/te/APA

    Réagir à cet article