Togo Politique

66 personnes arrêtées lors des manifestations du 19 août au Togo(officiel)

APA-Lomé (Togo)

Le ministre togolais de la justice, Pius Agbetomey, a indiqué mercredi que 66 personnes arrêtées lors des manifestations du 19 août 2017 au Togo sont placées sous mandat de dépôt.

« Contrairement à certaines allégations faisant état de 250 personnes interpellées dont certaines seraient placées dans des lieux inconnus et soumises à la torture, on dénombre plutôt 66 personnes interpellées sur toute l’étendue du territoire et toutes détenues dans des lieux de détention connus », a déclaré Pius Agbetomey au cours d’une conférence de presse.

Selon les détails donnés par le ministre, 37 personnes ont été interpellées (27 écrouées et 10 libérées) à Lomé, 10 personnes interpellées (9 écrouées et une personne libérée) dans la ville d’ Anié

Dans la ville de Sokodé (centre), il y a eu 27 personnes interpellées (27 écrouées) alors qu’à Kara, 13 personnes ont été interpellées (9 personnes écrouées et 4 libérées).

Le ministre a souligné que dans chacune de ces localités, les enquêtes se poursuivent.

Le bilan officiel des manifestations fait état de deux morts dont un par balle, 57 forces de l’ordre ont été blessées et 20 blessés.

« En ce qui concerne les deux décès de manifestants survenus dont l’une par balle, une enquête judiciaire est également mise en œuvre pour en déterminer les causes exactes et les responsabilités », a ajouté Pius Agbetomey.

NT/of/APA

Réagir à cet article