Les députés centrafricains en session extraordinaire

APA-Bangui (Centrafrique) -

Les parlementaires centrafricains ont entamé, mercredi à Bangui, leur première session extraordinaire de l’année au cours de laquelle ils adopteront les textes organiques des institutions prévues dans la Constitution de 30 mars 2016.

Ainsi, les parlementaires ont 20 jours pour mettre en place les bases juridiques de la Cour Constitutionnelle, la Haute Cour de Justice, le Haut Conseil de la Communication, le Conseil National de la Médiation, la Haute Autorité de la bonne gouvernance et le Conseil Economique et Social.

Ces nouvelles institutions doivent voir le jour avant le 30 mars, date d’entrée en vigueur de la nouvelle Constitution qui préconise la mise en place de ces institutions pendant l’année de leur fonctionnement.

Les parlementaires se pencheront également  sur les accords internationaux qui lient la RCA avec des institutions internationales ou des pays comme l’Angola.


BB/cat/APA

Réagir à cet article