CAN 2017 : vers l’érection d’une «Maison du Sénégal» à Franceville

La Fédération sénégalaise de football (FSF) envisage l’érection d’une «Maison du Sénégal» à Franceville où évolueront les Lions lors du 1er tour de la phase finale de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue du 14 janvier au 5 février 2017 au Gabon.

«Nous avons retenu peut-être de créer une +Maison du Sénégal+ pour se retrouver souvent dans un espace convivial, où les Sénégalais seront en famille», a révélé le président de la FSF, Me Augustin Senghor, en marge de la publication de la liste des 23 «Lions» devant défendre les couleurs du pays à la CAN. «Et les jours que la poule du Sénégal ne jouera pas, tous les Sénégalais puissent se retrouver dans cet espace pour regarder les matchs», a-t-il poursuivi.

 

Pour pousser les «Lions», la forte colonie sénégalaise établie au Gabon est mobilisée, ainsi que le «12ème Gaïndé» (groupe de supporters des sélections nationales du pays) et «Aller Casa». Ce dernier, constitué des très organisés et dynamiques supporters du Casa Sports (Ligue 1 sénégalaise), a été lauréat du Prix Fair-play» de la CAF, l’année dernière.

 

Eliminé au 1er tour lors de ses deux dernières participations en 2012 et 2015, le Sénégal veut vaincre le signe indien. D’où l’appel à l’union lancé par le patron du football sénégalais.

 

«Ce qui ne date pas d’aujourd’hui parce que cette union ne saurait être circonstancielle. Il y a des moments importants où il faut mettre l’accent sur ça», avance-t-il. «Nous sommes convaincus que si nos joueurs sentent derrière eux l’ensemble de la nation dans sa diversité, ça ne peut être qu’un élément qui va les porter, les motiver davantage vers un résultat positif», a indiqué Me Augustin Senghor.


A la CAN 2017, le Sénégal évoluera dans le groupe B basé à Franceville en compagnie de l’Algérie, de la Tunisie et du Zimbabwe.

 


BD/cat/APA

Réagir à cet article